Microsoft supportera le SSH dans Windows

Comme quoi... 229
image dediée
Crédits : Alexei Tacu/iStock/ThinkStock
OS
Par
le jeudi 04 juin 2015 à 11:10
Vincent Hermann

Microsoft va travailler à l’implémentation au sein de Windows d’un client et d’un serveur Open SSH. Une annonce qui n’était clairement pas attendue et qui en accompagne une autre : l’éditeur va contribuer au projet, ce qui laisse espérer une intégration renforcée avec le temps.

Une contribution à Open SSH

Open SSH est un outil particulièrement connu des administrateurs système travaillant avec des serveurs sous Unix ou Linux. Il permet notamment l’administration distante avec des lignes de commande tout en établissant des communications sécurisées avec les machines concernées. Mais dès qu’il s’agissait de parcs hétérogènes comprenant des machines Windows, Open SSH ne pouvait plus vraiment être utilisé, sauf en passant par exemple par PuTTY, qui permet d’envoyer des commandes depuis Windows vers d’autres machines.

De fait, l’annonce de Microsoft est importante : l’éditeur va aider et contribuer au projet Open SSH. Conséquence, un client et un serveur seront développés pour Windows, ce qui permettra donc l’émission de commandes depuis le système, mais également leur réception depuis des machines sous Linux ou Unix.

La société indique avoir d’abord vérifié dans les solutions tierces ce qui pouvait éventuellement être adapté. On se demande d’ailleurs si elle n’a pas cherché à racheter un ou deux éditeurs dans ce domaine. Mais elle ajoute ne rien avoir trouvé de satisfaisant et s’être rendu compte qu’il valait mieux adopter directement « une solution éprouvée » en lui fournissant « une intégration étroite « avec Windows ».

L'équipe PowerShell en charge de l'intégration

Au sein de Windows, la compatibilité avec Open SSH se fera par l’équipe de PowerShell, un choix qui semble logique. Point intéressant, Microsoft rappelle que ce n’est pas la première fois que son équipe se penche sur le support de SSH (Secure Shell). Elle avait déjà tenté le « coup » pendant le développement des versions 1 et 2 de PowerShell, mais c’est bien le « changement de culture » au sein de l’entreprise qui a permis cette fois la bascule. Et Angel Calvo, responsable au sein de l’équipe PowerShell, remercie d’ailleurs la communauté qui, apparemment, a réussi à se faire entendre.

Cependant, il n’y a aucune date annoncée pour l’arrivée du client et du serveur. Il faudra sans doute au moins plusieurs mois avant que des préversions ne soient proposées, l’équipe n’étant pour l’instant que « dans les premières phases de la planification ». Autant dire que le développement n’a pas commencé et que Windows 10 n’en sera pas équipé. Toutefois, l’arrivée d’une préversion justement pour Windows Server 2016 n’est pas à exclure.


chargement
Chargement des commentaires...