Jeuxvideo.fr ferme ses portes

La concentration n'a pas que du bon 119
En bref
image dediée
Crédits : AndreyPopov/iStock/Thinkstock
Web
Par
le mardi 19 mai 2015 à 12:30
Kevin Hottot

Alors que dans le milieu de la presse vidéoludique française la tendance semble être au regroupement, certains de ses acteurs sont à la peine et sont contraints de cesser leurs activités. C'est le cas de Jeuxvideo.fr, propriété de M6 Web (Clubic) dont le site vient d'annoncer sa fermeture.

L'année dernière, on apprenait la fermeture du site dédié aux jeux vidéo JVN, une décision prise alors que l'on constatait d'autres chamboulements dans le secteur. Notamment avec l'acquisition de Gamekult et CUP Interactive par FLCP qui avait décidé de former la régie Neweb, puis de Millenium et Jeuxvideo.com par Webedia, filiale de Fimalac bien décidée à se lancer dans la bataille du « Gaming ». Elle a d'ailleurs aussi lancé une version française (et brésilienne) d'IGN dans la foulée.

On se demandait donc bien quelle serait le positionnement de M6 Web dans ce nouvel univers concurrentiel. En effet, en 2005 la société éditrice de Clubic (Cyréalis) rachetait Jeuxvideo.fr avant de se faire à son tour absorber par M6 Web, filliale du groupe M6, en 2008. Fin 2012, M6 Web intégrait Tom's Games et fusionnait ses sites avec Jeuxvideo.fr. De quoi constituer un acteur de poids, mais la bataille s'annonçait plutôt difficile dans une période complexe pour ce qui est de monétiser les sites gratuits à travers la publicité, souvent bloquée.

Repensé en février de l'année dernière, le site avait très nettement réduit son rythme de publication ces derniers temps, sur fond de rumeurs de fermeture. Mais depuis ce matin, c'est officiel : après treize longues années d'existence, Jeuxvideo.fr va tirer sa révérence pour laisser sa place à Clubic, qui relayait déjà certaines de ses actualités et traitera désormais de manière plus directe du jeu vidéo.

Pour le moment, l'avenir des employés de Jeuxvideo.fr est plutôt flou, le billet publié sur le site expliquant simplement que « d'ici quelques jours, le site basculera aux couleurs de Clubic, qui s’attaquera à la thématique jeu vidéo et tâchera de lui insuffler une dynamique nouvelle ». Contactée, M6 Web n'a pas pu nous donner de détails sur le nombre de personnes concernées par un départ. L'heure serait en effet encore aux discussions avec l'équipe de Jeuxvideo.fr, notamment autour d'offres de reclassement au sein du groupe M6. Le traitement de l'actualité vidéoludique serait quant à lui confié à Clubic Mag.

Quoi qu'il en soit, bonne chance aux équipes pour la suite.


chargement
Chargement des commentaires...