L’informatique parmi les métiers porteurs d'emplois pour 2022

On s'était dit rendez-vous dans sept ans 83
En bref
image dediée
Crédits : kjekol/iStock
Environnement
Xavier Berne

France Stratégie, cet organisme de réflexion placé auprès du Premier ministre, a remis la semaine dernière au gouvernement un rapport consacré aux « métiers de 2022 ». Ceux de l’informatique sont bien entendu de la partie, même s’ils demeurent derrière les emplois liés à l’aide à la personne ou au commerce notamment.

Selon les calculs de l’institution, ce sont entre 735 000 à 832 000 postes qui seront à pourvoir par an en moyenne jusqu’en 2022. Environ 80 % d’entre eux feront suite à des départs en retraite – en particulier ceux des enfants du « baby boom ». Alors que le chômage ne cesse d’augmenter, l’exécutif avait de ce fait demandé à France Stratégie de dresser des perspectives d’emploi pour les années à venir, branche par branche.

191 000 postes à pouvoir dans le domaine de l’informatique sur la période 2012-2022

« Considérées comme stratégiques, voire vitales, pour les économies de demain, à l’échelle européenne comme à celle de l’OCDE, les technologies numériques devraient continuer de se développer. Dans ce contexte, les perspectives d’emploi dans le domaine de l’informatique devraient rester bien orientées sur la période 2012-2022 » analyse France Stratégie. Au total, ce sont 191 000 postes qui devraient ainsi être à pourvoir dans les métiers de l’informatique sur la période 2012-2022.

« Le nombre d’emplois dans le domaine de l’informatique devrait encore progresser au cours des dix prochaines années, à un rythme bien supérieur à celui de l’ensemble des métiers (+ 1,8 %), mais avec des évolutions contrastées selon les familles professionnelles » poursuit le rapport de l’organisme de réflexion. En fait, les augmentations pourraient essentiellement se situer du côté des ingénieurs en informatique et en télécommunications ; et dans une moindre mesure pour les techniciens. S’agissant des employés (opérateurs, assistants d’exploitation...), la tendance risque cependant d’être à la stagnation.

france stratégie
Crédits : France Stratégie

Le rapport remis au gouvernement souligne d’autre part que « dans un scénario favorable à l’innovation et aux avancées technologiques, les technologies de l’information et de la communication, déjà largement utilisées dans l’industrie et les services, pourraient trouver de nouvelles applications dans d’autres secteurs de l’économie (santé, éducation notamment). Les postes les plus qualifiés du domaine de l’informatique seraient les premiers à bénéficier de ce potentiel des TIC encore inexploité et de conditions plus propices à l’emploi ». Les signaux envoyés par l’exécutif sont cependant assez diffus dans ce domaine, entre par exemple l’introduction de la programmation informatique dès l’école primaire et le projet de loi sur le renseignement, qui a provoqué une fronde extrêmement importante de la part des acteurs du secteur.

L'informatique loin d'être le secteur le plus porteur pour 2022

En dépit de ces projections plutôt encourageantes pour le secteur, aucun métier en lien direct avec l’informatique ne fait partie du « top 5 » des métiers les plus pourvoyeurs d’emplois d’ici 2022 : agent d’entretien, aide à domicile, enseignant, cadre des services administratifs, comptables et financiers, puis aide-soignant. France Stratégie explique à cet égard que ses projections doivent « être mises en perspective : un grand nombre de postes à pourvoir n’implique pas mécaniquement des difficultés de recrutement ; et à l’inverse, un faible nombre de postes à pourvoir peut être associé à des difficultés de recrutements (en raison d’une faible attractivité de certains métiers par exemple) ». 


chargement
Chargement des commentaires...