Debian 8.0 « Jessie » se met à systemd et améliore son support de l’UEFI

Fans des dernières versions, passez votre chemin 332
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Après deux ans de travail, la version 8.0 de la distribution Linux Debian est disponible au téléchargement. Comme d’habitude, cette mouture majeure fournira une nouvelle base pour l’ensemble des systèmes utilisant Debian. Côté nouveautés, on notera en particulier une mise à jour générale des paquets, l’arrivée de systemd et un support amélioré de l’UEFI.

Mise à jour générale des paquets : Debian reste sur des valeurs sûres

L’arrivée d’une nouvelle Debian est toujours un petit évènement dans le monde des distributions Linux. Nombreuses sont celles en effet qui en reprennent la base, la plus célèbre d’entre elles étant Ubuntu, qui en reprend notamment le système de paquets APT. Une nouvelle version majeure est donc importante puisqu’elle pose les fondations de ce que l’on trouvera dans d’autres systèmes, à moins que ces derniers n’aient déjà fait le choix de suivre la branche instable de Debian (Sid), comme Ubuntu justement.

Debian 8.0, alias Jessie, est donc disponible au téléchargement depuis ce week-end. Elle comporte une longue liste d’améliorations et de mises à jour. Les environnements GNOME et KDE sont disponibles en versions 3.14 et 4.11.13 respectivement, et on trouvera notamment, LibreOffice 4.3.3, GIMP 2.8.14, Apache 2.4.10, les versions 31.6.0 ESR d’Iceweasel et Icedove (moutures sans marque de Firefox et Thunderbird), MariaDB 10.0.16, Perl 5.20, PHP 5.6.7 ou encore Samba 4.1.17 et l’hyperviseur Xen 4.4.1.

Au cœur de Debian, on trouve le kernel Linux 3.16.7-ckt9. Si certains se posent la question d’une version aussi « ancienne » du noyau, on rappellera que la philosophie de cette distribution est avant tout la stabilité. On n’y trouve que rarement la dernière révision d’un paquet quelconque, ce qui explique par exemple pourquoi les branches ESR (support étendu) de Firefox et Thunderbird ont été préférées : une Debian est faite pour durer, et son support technique est d’ailleurs assuré pour trois ans.

Arrivée de systemd et améliorations pour l'UEFI

Voilà pourquoi systemd, que l’on trouve pourtant dans de nombreuses distributions Linux, ne débarque que maintenant dans Debian. Ce démon (processus) d’initialisation permet le chargement parallèle des services et améliore globalement le temps de démarrage du système. Debian 8.0 modernise en outre son support de l’UEFI, débuté avec la version 7.0 (Wheezy). De nombreux problèmes ont été réglés et l’équipe annonce avoir contourné les soucis gênants.

Pour les développeurs, Debian 8.0 devrait signifier une plus grande facilité dans la recherche de code dès qu’il s’agira de plonger dans les paquets de la distribution. L’équipe indique en effet avoir été consciente que les quelque 20 000 paquets peuvent avoir un effet « décourageant » dès que l’on souhaite trouver un fichier en particulier. Deux services en ligne ont donc été ajoutés :

Comme toujours, la nouvelle Debian prend en charge un nombre important d’architectures matérielles. On retrouve donc évidemment i386 et x86_64 pour la grande majorité des PC, PowerPC (IBM ou Motorola, 32 ou 64 bits), MIPS, ou encore ARM (y compris arm64). Des images CD et DVD sont également disponibles, Live ou pas, et permettent de choisir entre les environnements GNOME, KDE, Xfce et LXDE. Les intéressés pourront télécharger Debian 8.0 depuis son site officiel, le plus simple étant de récupérer les images CD ou DVD via BitTorrent.

Notez enfin que Debian 9.0 dispose désormais d'un nom : Stretch.


chargement
Chargement des commentaires...