SpaceX : décollage avec succès de la fusée Falcon 9, sa récupération échoue de peu

De bien belles images ! 95
En bref
image dediée
Crédits : SpaceX
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Après un faux départ, Falcon 9 a décollé mardi soir de Floride. L'opération s'est déroulée sans accroc et la capsule Dragon est en route pour rejoindre la Station Spatiale Internationale. Mais la situation est moins réjouissante pour le 1er étage qui a explosé sur sa plateforme de récupération.

Lundi soir, SpaceX (prestataire pour la NASA) devait lancer une fusée Falcon 9 afin d'envoyer une cargaison de près de deux tonnes à la Station Spatiale Internationale (ISS). Mais à cause de la météo menaçante, le lancement a été repoussé à trois minutes du « go » final. Mardi nouvelle tentative, couronnée de succès cette fois-ci... du moins en ce qui concerne le décollage et la mise en orbite du module Dragon.

Premier lancement reporté, second réalisé avec succès

Comme nous l'avions déjà indiqué, SpaceX profite de ce lancement pour tenter de récupérer le premier étage de sa fusée afin de pouvoir le réutiliser et ainsi réduire ses coûts. Ce n'est pas la première fois que la société essaye de mener à bien une opération de ce genre et, la dernière fois le lanceur avait certes atteint sa barge, mais en étant quasiment à plat.  Il avait explosé lors de l'impact. Malgré tout, Christophe Bonnal du CNES expliquait que le résultat était « extrêmement impressionnant ». Il ajoutait que « le fait d'être arrivé sur la barge déjà c'est absolument remarquable ». 

La fusée se pose presque correctement et... tombe

Mardi soir, trois minutes après le lancement de la fusée, le premier étage s'est séparé comme prévu du reste de la fusée et a entamé sa chute vers la Terre afin de « tenter un atterrissage de précision sur notre barge autonome nommée « Just Read the Instructions » » indique SpaceX dans un communiqué. Alors que la fusée a réussi à atterrir sur la plateforme, « un vent latéral a causé son basculement ». Sur la vidéo ci-dessous on peut d'ailleurs voir qu'un moteur a bien tenté de rattraper la situation au dernier moment, en vain.

La conséquence est sans appel : le premier étage explose. Dans un message publié sur twitter, Elon Musk précise que la barge de réception « va bien », que « sa coque n'est pas percée » et que « les réparations sont mineures », un coup de chance pourrait-on dire étant donnée la violence de l'explosion. La prochaine tentative de récupération aura lieu avec la mission CRS-7 qui est prévue pour le mois de juin.


chargement
Chargement des commentaires...