Raspberry Pi : ceci est une révolution

Une révolution accessible à tous 64
image dediée
Ordinateur Fixe
David Legrand

Depuis quelques années maintenant, la folie Raspberry Pi a emporté de nombreux bidouilleurs, développeurs et autres amateurs de domotique ou même de robotique. Le tout avec un ordinateur ultra-compact, vendu entre 10 et 40 euros.

Ceux qui suivent le marché informatique depuis une quinzaine d'années ont pu constater deux tendances qui se sont accélérées avec le temps : les réductions de la taille des ordinateurs et du coût d'une machine fonctionnelle.

Du micro-ordinateur à l'ordinateur micro

Les fameux XPC de Shuttle ont longtemps été l'emblème de la première tendance, avec des ordinateurs de bureau qui restaient performants. C'était notamment le cas du SS51G, mis sur le marché en 2002, qui permettait pour la première fois d'utiliser une carte graphique AGP dans un boîtier compact pour l'époque : 300 x 200 x 185 mm pour 4,5 kg.

Depuis, des marques comme Zotac sont arrivées sur ce marché, ainsi qu'Intel et ses NUC. Avec les processeurs de la génération Kaby Lake-G, on dispose de PC ultra-compacts comme les Hades Canyon (NUC8 i7HVK et i7HNK) qui embarquent un CPU haut de gamme, une connectique très fournie et un GPU dédié dans seulement 221 x 142 x 39 mm.

Shuttle SS51GIntel NUC 8 Hades Canyon*
Que de chemin parcouru en 15 ans

Mais une telle machine, qui doit être complétée par de la mémoire et du stockage, coûte entre 850 et 1000 euros. Dans l'entrée de gamme, les « sticks » ont en général pris le relai. Sous forme d'une clé HDMI, ils embarquent un processeur x86 issu de la branche Atom. Des outils intéressants pour la bureautique, mais inadaptés pour des usages plus avancés en raison de leur connectique limitée, ou de leur prix : entre 150 et 300 euros pour les premiers modèles.

C'est là que la seconde tendance entre en jeu, l'OLPC (One Laptop per Child) ayant fait office de déclencheur il y a une dizaine d'années. L'objectif était alors de fournir un portable entier à moins de 100 dollars. Sur le marché grand public, le mouvement a donné naissance aux netbooks, une tendance presque oubliée depuis, même si l'on peut toujours trouver des portables dans les 100 à 250 euros (malgré une licence Windows 10), notamment chez Thomson.

La révolution Raspberry Pi

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...