Huawei : bracelet, écouteurs et montre connectés, une tablette 4G de 7" (1200p) et CarFi

Et la 4.5G ? Pas un mot... 11
En bref
image dediée
Obj. Connectés MWC
Sébastien Gavois

Lors de sa conférence de presse du MWC, Huawei a dévoilé toute une série d'objets connectés : un bracelet qui peut également faire office d'oreillette Bluetooth, des écouteurs qui peuvent se transformer en collier ainsi qu'une montre. On trouve également une tablette 4G de 7 pouces (1200p) ainsi que CarFi : un « hot spot » 4G/Wi-Fi pour la voiture.

Il y a quelques jours, Huawei avait fait de nombreuses annonces autour de la 4.5G et de la 5G (voir cette actualité). Mais en dépit des attentes, le constructeur n’a fourni aucun nouveau détail sur ces technologies.

TalkBand B2 : écran PMOLED et détection des mouvements sur 6 axes, à partir de 169 euros

Le fabricant n'était par contre pas venu les mains vides puisqu'il a présenté de nouveaux produits. Il était tout d'abord question d'une nouvelle version de son bracelet connecté qui fait également office d'oreillette Bluetooth via son écran détachable : le TalkBand B2 (qui succède donc au TalkBand B1).

Il a été conçu avec l'équipe de l'Aesthetics Center de Paris et propose un nouveau design, avec une forme moins rectangulaire et allongée. L'un des premiers points mis en avant par le fabricant concerne la cure d'amincissement de cette nouvelle déclinaison : son épaisseur n'est plus que de 11,5 mm, soit 20 % de moins que le TalkBand B1 qui mesure 14,6 mm. Du côté de l'écran, il est question d'un PMOLED (Passive Matrix OLED, comme sur le HTC Grip) de 0,73 pouce. 

Huawei met en avant un système de détection des mouvements sur six axes, alors qu'il est généralement question de trois chez la concurrence, comme chez Jawbone. Grâce à cette précision accrue, le fabricant indique qu'il « peut automatiquement identifier et enregistrer les mouvements avec précision, indiquer la durée du sommeil profond et du sommeil léger et donner aux utilisateurs des conseils santé pour améliorer le rythme de leur sommeil ». Notez que certaines montres connectées proposent un détecteur de mouvement à neuf axes : les Urbane, Urbane 4G et la ZenWatch d'Asus par exemple.

Quoi qu'il en soit, et comme sur le TalkBand B1, l'écran peut se détacher afin de servir d'oreillette Bluetooth, grâce à la présence de deux micros et d'un système de réduction du bruit ambiant. Côté autonomie, Huwaei annonce 6 heures en conversation et 12 jours en veille pour le mode oreillette, tandis que le bracelet a une autonomie de 5 jours en fonctionnement classique.

Huawei MXC

Le bracelet est compatible avec les terminaux fonctionnant sous Android 4.0 et iOS 7 minimum. Côté tarif, le Talbkband B2 sera proposé à partir de 169 euros en version basique avec un bracelet en TPU (élastomère thermoplastique), tandis qu'il faudra débourser 199 euros pour la version premium avec une couleur dorée et un bracelet en cuir. Plusieurs coloris et tailles de bracelet seront disponibles.

TalkBand N1 : des écouteurs Bluetooth qui peuvent se transformer en... collier

Dans un registre différent, Huwaei présentait également ses écouteurs connectés TalkBand N1. Ils disposent d'une connectivité Bluetooth APTX, proposent une capacité de stockage de 4Go et intègrent des capteurs permettant de suivre le nombre de pas, la distance parcourue et les calories brulées « entre autres choses ». Le fabricant évoque également « une fonction assurant la diffusion des noms ou numéros de téléphone des appels entrants », mais sans donner plus de détails.

Le TalkBand N1 ne pèse que 18 grammes et il est évidemment étanche à la transpiration (IP54), mais pas à une immersion complète. Ses écouteurs magnétiques permettent également de le transformer en collier, reste à voir si cela sera du plus bel effet. Trois coloris sont disponibles, argent, gris et rouge (bien que ce dernier semble plus proche du rose), pour un prix de 129 euros d'ici fin mai.

Huawei MXC

Huawei Watch : montre connectée sous Android Wear avec couche de saphir de cristal

Il a ensuite été question d'une montre connectée sous Android Wear. Le fabricant ne s'est pas foulé sur le nom puisqu'il s'agit simplement de la Huawei Watch. Elle dispose d'un écran rond SuperAMOLED de 1,4 pouce de 400 x 400 pixels, recouvert d'une couche de saphir de cristal, « une première mondiale » pour une montre connectée sous Android Wear selon le fabricant. Au total, plus de 40 cadrans différents sont disponibles afin de vous permettre de la personnaliser.

Le tout prend place dans un boîtier en acier inoxydable (316L) annoncé comme étant très résistant. Huawei insiste sur le fait que sa montre est différente de celle de ses concurrents et met pour cela en avant un tableau comparatif... dans lequel il manque les Urbane et Urbane 4G, qui seraient certainement plus à même de rivaliser au niveau du design et de la finition :

Cette montre est animée par un SoC Qualcomm Snapdragon 400 à 1,2 GHz, épaulé par 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de stockage. Une connexion Bluetooth 4.1 est de la partie, ainsi qu'une panoplie de capteurs : détection des mouvements sur six axes (contre neuf pour les Urbane par exemple), baromètre et cardiofréquencemètre. La batterie est de 300 mAh, mais l'autonomie n'est pas précisée. 

La Huawei Watch n'est par contre compatible qu'avec les terminaux sous Android 4.3 au minimum et sera disponible mi-2015, sans plus de détails. Notez que différents types de bracelets seront disponibles afin de la personnaliser.

Que ce soit avec les LG Urbane, Withings Activités ou Huawei Watch, on remarque que les montres connectées sont en train de monter d'un cran en qualité de finition, mais il reste maintenant à voir quel en sera le prix...

Huawei WatchHuawei Watch

Une tablette 4G de 7 pouces avec écran de 1920 x 1200 pixels

Alors que la conférence était finie et que l'on pensait que les annonces étaient terminées, Huawei avait en stock deux autres produits. À commencer par une tablette de 7 pouces (1920 x 1200 pixels) avec des bordures latérales relativement fines : la MediaPad X2. Elle est animée par une puce 64 bits Kirin 930 comprenant quatre cœurs à 2,0 GHz et quatre autres à 1,5 GHz. 2 ou 3 Go de mémoire vive sont de la partie ainsi que 16 ou 32 Go de stockage, extensible via un lecteur de carte microSDXC (jusqu'à 128 Go de plus).

Elle prend en charge la 4G jusqu'à 300 Mb/s ainsi que la 3G+ jusqu'à 42 Mb/s, le tout sur ses deux emplacements pour carte SIM. On trouve également du Wi-Fi 802.11n dual band ainsi que du Bluetooth 4.2.  Deux capteurs optiques de 13 Mpixels (arrière) et de 5 pixels (avant) sont également présents. 

Huawei MediaPad X2

La batterie affiche 5000 mAh et l'autonomie annoncée est de 24 jours en veille, mais rien n'est précisé lors d'une communication ou de lecture de vidéos par exemple. Le temps de chargement est de 3,5 heures, mais le fabricant annonce une « fonction d'inversion de charge » ce qui laisse penser que la tablette peut être utilisée afin de recharger un autre périphérique via son connecteur microUSB.

Ses dimensions sont de 103,9 x 183,5 x 7,18 mm pour un poids de 239 grammes. À titre de comparaison, celles de la Nexus 7 (2013) sont de 114 x 200 x 8,65 mm pour 290 grammes, tandis que le Neon 64 d'Archos n'est pas très loin avec 90,6 x 170,7 x 9,3 mm pour 232 grammes, mais avec un écran de 6,4 pouces « seulement ». 

CarFi : un hot spot 4G qui se branche sur la prise allume-cigare

Pour finir, Huawei a mis en ligne une vidéo pour son CarFi : un hot spot 4G/Wi-Fi pensé pour la voiture. Il prend en effet la forme d'un pommeau de boite de vitesse et s'installe sur une prise allume-cigare. Si vous installez une carte SIM, il peut se connecter aux réseaux 4G jusqu'à 150 Mb/s et diffuser du Wi-Fi dans la voiture (jusqu'à 10 terminaux). Une prise USB est également disponible afin de recharger un terminal mobile. La puissance de cette dernière n'est par contre pas précisée.

 


chargement
Chargement des commentaires...