Zynga : 250 millions de pertes et 71 licenciements

La débandade continue pour Mattrick 98
En bref
image dediée
Finances
Kevin Hottot

Ubisoft n'est pas le seul éditeur a avoir présenté ses résultats hier soir, Zynga et ce cher Don Mattrick ont également dévoilés leurs chiffres. L'éditeur de jeux sociaux reste dans une situation très préoccupante, sa base d'utilisateurs continuant de se réduire, contrairement à ses pertes.

Chez Zynga, les trimestres se suivent et se ressemblent malheureusement tous. Sur les trois derniers mois, l'éditeur américain a encore enregistré une baisse de son nombre de clients, une baisse de son chiffre d'affaires, tandis que ses pertes continuent de se creuser. Si Don Mattrick avait promis de redresser la barre lors de son arrivée en tant que PDG de l'entreprise, les premiers soubresauts de Zynga se font toujours attendre

La descente aux enfers

Au dernier trimestre, Zynga a réalisé un chiffre d'affaires de 192,5 millions de dollars. C'est un peu mieux que les 176,4 millions enregistrés un an plus tôt, ou que les 177 millions du trimestre précédent, mais cela ne suffit malheureusement pas encore à remettre l'entreprise dans le vert. L'éditeur affiche en effet sur ce trimestre, une perte nette de 45,1 millions de dollars, contre seulement 25,2 millions un an plus tôt.

Sur l'ensemble de l'année, le constat est également assez peu réjouissant. En 2014, Zynga a réalisé un chiffre d'affaires de 690 millions de dollars, contre 873 millions un an plus tôt. Ses pertes ont quant à elles été presque multipliées par 7, passant de 37 millions de dollars en 2013, à 225,9 millions cette année.

Autant dire que l'arrivée de Don Mattrick en juillet 2013 n'a certainement pas eu les effets escomptés. Pourtant, il explique avec un certain aplomb que « 2014 a été une année de progression pour Zynga ». Le dirigeant fait peut-être référence à la progression de la courbure de sa bourse, sa rémunération lors de sa première année de règne ayant atteint 19,3 millions de dollars

Recherche public, désespérément

La baisse entamée au troisième trimestre du nombre d'utilisateurs des jeux de Zynga vient d'être confirmée par une nouvelle baisse au quatrième. On passe ainsi de 26 à 25 millions d'utilisateurs quotidiens, de 112 à 108 millions d'utilisateurs  mensuels, et de 77 a 71 millions d'utilisateurs uniques chaque mois. Cette dernière statistique ne tient par contre pas compte des clients des jeux de Natural Motion, un studio que Zynga a acquis il y a quelques mois.

Zynga Q4 14Zynga Q4 14

Le seul motif de réjouissance reste le même qu'à chaque trimestre depuis maintenant 2 ans : le montant moyen dépensé par joueur est en constante augmentation. L'an passé, chaque joueur dépensait en moyenne 0,06 dollar sur les titres de l'éditeur, cette valeur est désormais de 0,08 dollar

Au prochain trimestre, les prévisions de l'éditeur sont tout simplement catastrophiques. Zynga s'attend dans le meilleur des cas à générer 165 millions de dollars de chiffre d'affaires, soit une baisse de 14 % sur trois mois, pour des pertes comprises entre 52 et 60 millions de dollars. De quoi sévèrement éroder les réserves de cash de l'entreprise, passées de 465 millions de dollars a 131 millions en un an.

Pour limiter l'hémorragie, Mattrick a décidé de taper dans les effectifs de la société, et annonce la fermeture de ses bureaux en Chine. 71 employés vont ainsi se retrouver au chômage, pour permettre à Zynga d'économiser 7 millions de dollars sur l'année. Une paille. Les marchés financiers n'ont d'ailleurs pas apprécié la nouvelle, et ont sanctionné la société hier en lui faisant perdre 5,34 % de sa valeur boursière. De plus, Zynga va ouvrir la séance aujourd'hui avec une nouvelle baisse d'environ 13 %.


chargement
Chargement des commentaires...