Raspberry Pi 2 : un flash suffit parfois à l'éteindre, comment l'éviter

Souriez, le petit oiseau va sortir ! 116
En bref
image dediée
Carte mère
Sébastien Gavois

Depuis deux jours, une drôle d'histoire fait parler d'elle : le Raspberry Pi 2 est photosensible et peut s'éteindre lorsqu'il est pris en photo avec un flash. De son côté, la fondation confirme le problème, apporte des précisions ainsi qu'une solution de secours pour ceux qui en auraient besoin. 

Il y a tout juste une semaine, le Raspberry Pi 2 (modèle B) était officiellement annoncé. Il est ensuite rapidement arrivé chez les revendeurs, mais pour un peu plus cher que prévu puisqu'il est généralement question d'un peu plus de 40 euros. Si le Raspberry Pi 2 revient aujourd'hui sur le devant de la scène, c'est pour tout autre chose : il est photosensible.

Pour éteindre le Raspberry Pi 2 il suffit parfois d'un flash

Sur le forum de la fondation, PeterO fait en effet part de son désarroi : « J'ai découvert que mon Raspberry Pi 2 est timide face aux caméras. Je l'ai pris en photo avec un flash et il s'est instantanément éteint. Je l'ai fait trois fois de suite et, à chaque fois, la même chose s'est produite ». Dans la liste des réponses à sa publication, on trouve également d'autres utilisateurs qui remontent un problème similaire, mais pas tous.

Via un billet de blog, Raspberry Pi confirme l'existence de ce problème et apporte des précisions sur les causes et les conséquences. Tout d'abord, la fondation précise que ce phénomène ne se produit que dans « des circonstances très particulières avec des flashs à haute intensité ». Elle ajoute que c'est par exemple le cas des pointeurs lasers et des flashs au Xenon utilisés par certains appareils photo numériques : « Vous pouvez emporter votre Raspberry Pi 2 nu sous le soleil pour un pique-nique ou pour une rave party, et il sera parfaitement stable. Il suffit de ne pas l'emporter sur le tapis rouge aux Oscars ».

Pas de dommages irréversibles et des solutions qui permettent de se prémunir

Le composant fautif, identifié U16 sur le PCB du Raspberry Pi (entre les ports HDMI et micro USB), est chargé de réguler la tension du processeur de la carte mère. Le flash au Xenon « l'embrouille » selon Raspberry Pi, ce qui a pour conséquence de faire chuter la tension et d'éteindre le micro-ordinateur (tous les détails techniques se trouvent par ici). Le fabricant indique par contre qu'il a « aucune preuve que « flasher » le Raspberry Pi 2 avec un flash au Xenon peut causer des dommages physiques », mais recommande tout de même de ne pas le faire, ne serait-ce que pour éviter de corrompre les fichiers de la carte SD en éteignant l'ordinateur de manière inattendue.

Quoi qu'il en soit, il existe des solutions permettent d'éviter ce genre de problème. Il est par exemple possible de recouvrir la puce d'une matière opaque, la fondation donne en exemple de la gomme fixe, ou bien de placer le Raspberry Pi 2 dans un boîtier. Elle précise enfin qu'elle cherche évidemment une solution afin de corriger, « si possible », le souci lors de la phase de production.

Raspberry Pi 2
Crédits : Adafruit

chargement
Chargement des commentaires...