François Hollande promet la création d’une « grande école du numérique »

Pour apprendre comment bloquer un site terroriste ? 50
En bref
image dediée
Crédits : michaeljung/iStock/Thinkstock
Loi
Xavier Berne

François Hollande a annoncé hier qu’une « grande école du numérique » serait prochainement créée par les pouvoirs publics. Son périmètre exact est pour l’heure bien vague, mais le président a rendu un hommage appuyé aux récentes initiatives privées ayant eu lieu dans ce domaine – à l’image de l’école « 42 » de Xavier Niel, le fondateur de Free.

Un enseignement au numérique de la primaire à la terminale

Lors de sa conférence de presse d'hier, le chef de l’État a promis qu’une « nouvelle étape » serait franchie dans la refondation de l’École de la République. Évoquant les grandes lignes de la réforme à venir, François Hollande a tout d'abord déclaré que « le numérique sera enseigné de l’élémentaire jusqu’à la terminale, avec des diplômes correspondants ». Le président ne s’est cependant pas avancé davantage, affirmant que « les décisions seront prises au mois de mai » – très vraisemblablement dans le cadre du plan pour le numérique à l’école, qui fait actuellement l’objet d’une large consultation en ligne.

Cette promesse fait grandement penser aux propos tenus il y a quelques semaines par le locataire de l’Élysée devant des représentants du monde éducatif. François Hollande a en effet souhaité que tous les élèves disposent d’une éducation aux médias et à l'information (tout particulièrement axée sur les réseaux sociaux) à partir de la rentrée prochaine. Cette sensibilisation se fera au travers du nouvel enseignement « moral et civique » qui sera justement dispensé de l’école primaire à la terminale.

Vers une « école numérique » semblable à celle de Xavier Niel ?

Autre annonce du chef de l’État : la création d’une « grande école du numérique ». « Elle sera chargée justement de diffuser ces formations [au numérique] partout sur le territoire, en plus de ce qui va être fait dans le cadre de l’enseignement », a-t-il expliqué.

Sans donner plus de précision sur ce projet, François Hollande a clairement exprimé son souhait que l’école donne davantage aux jeunes le goût d’entreprendre, de s’engager. Il a d’ailleurs déclaré qu’il était « excellent » que des « initiatives privées en matière de formation au numérique » aient vu le jour ces dernières années, en référence très probablement à l’école « 42 » de Xavier Niel.

Réagissant aux propos du chef de l’État, le président du Conseil national du numérique, Benoît Thieulin, a déclaré aux Échos que cette grande école du numérique pourrait effectivement « s’inspirer du modèle de l’école 42 de Xavier Niel, initiative géniale où, à part l’excitation et un minimum de savoir, il n’y a pas de pré-requis, pas de diplôme pour y entrer. On peut avoir complètement raté ses études, avoir appris à coder un peu, et franchir avec succès les portes de l’école 42. Si François Hollande veut généraliser cela, c’est une très bonne idée » a-t-il déclaré. L'institution conseille depuis plusieurs mois l’Élysée sur ce dossier du numérique à l'école.

Rappelons au passage que le gouvernement a lancé en décembre dernier un appel à projets sur la « culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat ». Avec ce programme doté d’une enveloppe de 20 millions d’euros, les pouvoirs publics recherchent notamment des organismes ayant des propositions en matière d’apprentissage de la programmation informatique dès l’école primaire (voir notre article).


chargement
Chargement des commentaires...