Tristan Nitot quitte son poste chez Mozilla

Mais ne quitte « pas vraiment Mozilla » 23
En bref
image dediée
Crédits : Epsilon5th/iStock/Thinkstock
Société
Sébastien Gavois

Les défenseurs français de Firefox vont sans doute ressentir comme un petit pincement au cœur : Tristan Nitot vient d'annoncer son départ de Mozilla. Il souhaite se consacrer à l'écriture d'un livre, mais précise qu'il reste néanmoins bénévole dans la fondation au sein de laquelle il a déjà passé 17 ans.

« Après 17 années intenses et réussies en tant que bénévole puis employé de Mozilla, j'ai décidé de lever le pied ». C'est par ce message que Tristan Nitot, fondateur et président de Mozilla Europe, annonce son départ de la fondation. Sans entrer dans les détails, il indique vouloir prendre « du temps pour écrire un livre sur la surveillance en ligne et la vie privée dans un monde connecté. Cela fait des années que je donne des conférences sur des sujets proches et que je blog là-dessus. Mais je ressens maintenant le besoin de faire cela sous une forme plus longue, en l’occurrence un livre. Cela prend beaucoup de temps, ce qui est incompatible avec un travail à temps plein. Je vais chercher un autre travail en même temps que je vais poursuivre ce livre (qui est déjà partiellement publié) »

Il ajoute néanmoins que « cela ne l'empêchera pas de rester bénévole » et qu'il est en discussion concernant « l'éventualité d'un poste bénévole de conseiller de l'Office of the Chair ». En effet, si Nitot quitte bel et bien son poste actuel chez Mozilla, il ajoute qu'il ne « quitte pas vraiment » la fondation. 

Sur son blog, il revient plus longuement sur cette annonce et sur les moments marquants de ces dernières années. S'il y parle là aussi de son projet de livre, et de sa position sur le web ainsi que le logiciel libre, il évoque son évolution dans le monde de la formation qui constitue désormais une partie de son activité : 

« En mars 2012, j’ai été invité à participer à un programme de formation pour les directeurs appelé LEAD (Leadership Exploration and Development). Ce fut une révélation. J’ai ensuite eu l’opportunité de devenir formateur à un programme de développement personnel appelé TRIBE destiné non plus aux directeurs mais à tous les mozilliens, employés et bénévoles. Ce fut une expérience absolument formidable qui m’a permis de grandir en tant que personne. Parallèlement, j’ai suivi une formation au Coaching co-actif par CTI et je travaille déjà avec plusieurs clients. C’est passionnant ! Je compte grandir dans ma pratique du coaching en travaillant avec un nombre réduit de clients. »

Reste maintenant à voir qui saura reprendre sa place au niveau de la fondation mais aussi comme intervenant sur ces sujets, notamment auprès de la presse. Nous aurons évidemment l'occasion de revenir sur cette annonce et sur les conséquences qu'elle aura pour la fondation Mozilla sous peu.


chargement
Chargement des commentaires...