Facebook en 2014 : 1,39 milliard d'utilisateurs et 2,93 milliards de bénéfices

The Financial Network 56
En bref
image dediée
Crédits : dolphfyn/iStock/Thinkstock
Finances
Par
le jeudi 29 janvier 2015 à 16:27
Kevin Hottot

La valse des résultats financiers continue et c'est au tour de Facebook de montrer patte blanche. Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg a terminé l'année de fort belle manière, avec un bénéfice annuel qui frôle pour la première fois la barre des trois milliards de dollars, pendant que son chiffre d'affaires progresse de 58 % sur un an.

« Ce fût un bon trimestre pour Facebook et une belle façon de finir l'année ». Par ces quelques mots, Mark Zuckerberg résume assez bien ce que les marchés financiers peuvent penser des derniers résultats trimestriels de son entreprise. Malgré un petit coup de mou, le réseau social se porte très bien et continue d'accumuler les bénéfices. 

Le réseau qui rapporte (presque) trois milliards

Au dernier trimestre, Facebook a ainsi généré un chiffre d'affaires de 3,85 milliards de dollars, contre seulement 2,34 milliards un an plus tôt et 2,95 milliards au trimestre précédent. Il s'agit tout simplement de la meilleure performance jamais enregistrée par l'entreprise. Cerise sur le gâteau, les revenus ont crû sur l'ensemble des zones géographiques. 

Concernant le bénéfice net, le constat est un peu moins rose, avec une baisse significative sur trois mois. Au troisième trimestre il était question de 806 millions de dollars, sur les trois derniers mois il n'est par contre que de 701 millions de dollars. Une baisse de 13 % qui n'empêche pas au réseau social de battre tous ses records sur un an.

Facebook résultats Q4 14Facebook résultats Q4 14

Sur l'ensemble de 2014, Facebook a réalisé un chiffre d'affaires de 12,47 milliards de dollars, contre 7,87 milliards en 2013, soit une hausse de 58 %, tandis que son bénéfice net annuel culmine aujourd'hui à 2,94 milliards de dollars, contre 1,50 milliard tout rond l'an passé.

Trois milliards de vidéos vues chaque jour, et toujours plus d'utilisateurs

Cette croissance des revenus va de pair avec une croissance du nombre d'utilisateurs de la plateforme, même si ce dernier chiffre progresse à une vitesse plus restreinte. En moyenne, chaque mois lors du dernier trimestre, ce sont 1,393 milliard d'utilisateurs qui se sont connecté au réseau social, soit 43 millions de plus que lors du dernier pointage. Si au vu de leur faible progression, les marchés Nord-Américains et Européens semblent quasi saturés, le réseau social dispose encore d'une bonne marge dans la zone Asie-Pacifique et dans le reste du monde. La majeure partie des nouveaux arrivants ce trimestre viennent d'ailleurs de ces deux régions.

Facebook résultats Q4 14Facebook résultats Q4 14

Les consultations sur mobile progressent également puisque 1,189 milliard d'utilisateurs se connectent au moins une fois par mois depuis un terminal mobile. Le nombre d'utilisateurs quotidiens continue également de croître, puisque 890 millions de personnes se consultent chaque jour le réseau social, dont 745 millions via mobile.

Outre ces quelques statistiques, Facebook a également dévoilé quelques données intéressantes concernant les fonctions utilisées par les usagers du réseau social. Chaque jour 3 milliards de vidéos sont vues sur le site et près de 2 milliards de photos sont partagées au travers de Facebook, mais aussi d'Instagram et de WhatsApp. Concernant Messenger, il est question de 500 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, contre 700 millions pour WhatsApp. Sur ce dernier service, ce sont 30 milliards de messages qui sont envoyés chaque jour.

Facebook résultats Q4 14Facebook résultats Q4 14

Combien rapporte un utilisateur ?

La dernière donnée intéressante est le revenu moyen généré par utilisateur. Sur l'ensemble des zones du monde, il est de 2,81 dollars par personne et par trimestre, répartis entre 2,62 dollars issus de la publicité et 0,19 dollars provenant des solutions de paiement maison ainsi que d'autres sources de revenus.

Cette valeur masque par contre d'importantes disparités entre les régions. Les 208 millions d'utilisateurs Nord-Américains génèrent 9 dollars par tête, une valeur en forte hausse par rapport à l'an dernier, tandis qu'en Europe, il n'est question que de 3,45 dollars par personne. Dans le reste du monde, le gain n'est par contre que d'un dollar par utilisateur. Si Facebook veut encore augmenter son chiffre d'affaires, le réseau social devra donc parvenir à mieux monétiser les données de ses utilisateurs en dehors de l'Europe et des USA. Il y a fort à parier que l'entreprise y travaille déjà.


chargement
Chargement des commentaires...