Heroes of the Storm : Blizzard propose un accès immédiat à la bêta pour 35 €

Oui, trente-cinq euros, vous ne rêvez pas 174
En bref
image dediée
Crédits : Tijana87/iStock/Thinkstock
Jeux video
Kevin Hottot

Depuis le lancement de Steam Early Access, de plus en plus de grands éditeurs sont tentés de monnayer l'accès aux phases de bêta test de leurs jeux à venir. Après Sony et son alpha de H1Z1 vendue 19,99 euros, Blizzard aussi s'essaye à ce modèle, potentiellement très lucratif en proposant de rejoindre la bêta de Heroes of the Storm contre 34,99 euros.

Les modèles économiques dans le domaine du jeu vidéo sont en train d'évoluer, et si certaines pratiques n'étaient jusqu'ici usitées que par des studios indépendants, en mal de financement, les grands éditeurs commencent à s'y intéresser. Ainsi, depuis mi-2013, plusieurs centaines de jeux indépendants ont été commercialisés sous le régime de l'Early Access sur Steam. En d'autres termes, des studios proposaient à la vente leurs jeux pas encore terminés, dans le but de pouvoir boucler leur financement, tout en permettant aux joueurs de donner leur avis plus tôt dans la phase de développement.

Trente-cinq euros pour quelques semaines d'avance

Jusqu'ici, les géants de l'édition ne s'étaient pas intéressés à ce modèle économique, mais les choses sont petit à petit en train de changer, notamment pour les jeux free-to-play. Sony a été le premier à s'illustrer ainsi la semaine dernière, en proposant l'accès à l'alpha de H1Z1 contre 19,99 euros, et aujourd'hui, c'est au tour de Blizzard de s'engouffrer dans la brèche.

En effet, le géant d'Irvine vient d'annoncer le lancement d'un « Pack Fondateur » pour Heroes of the Storm. Ce pack comprend trois héros, chacun fourni avec un skin optionnel, une « monture cybernétique en or massif », un paquet de 2 500 pièces d'or, mais surtout, un accès à la version bêta du jeu, contre 34,99 euros.

Il fût un temps, où les bêta-test servaient à aider à la correction de bugs

Concrètement, pour accéder à la bêta du jeu, deux options s'offrent donc aux joueurs. Soit ils attendent de recevoir une invitation de la part de Blizzard, afin d'accéder au jeu de base, sans aucun contenu facultatif, soit ils passent à la caisse pour un accès immédiat, avec des bonus.

Comme pour H1Z1, il y a deux façons de voir les choses. D'un côté, on peut estimer qu'au vu du prix des éléments dans le jeu, le prix est plutôt honnête. De l'autre, on peut partir du principe qu'une phase de bêta-test doit avant tout servir à chasser les bugs d'un jeu et que quelque part, c'est un service que l'on rend au studio et qu'il devrait donc être hors de question de monnayer cela. Blizzard et Sony semblent avoir choisi leur camp, aux joueurs maintenant de choisir le leur.


chargement
Chargement des commentaires...