Objets connectés : La Poste annonce une application pour les contrôler tous

Et si l'objet ne répond pas, elle laisse un avis de passage ? 11
En bref
image dediée
Crédits : Wavebreakmedia Ltd/ThinkStock
Obj. Connectés
Sébastien Gavois

La Poste profite du CES de Las Vegas pour se lancer dans le petit monde des objets connectés, d'une façon pour le moins surprenante. En effet, via sa filiale Docapost, le groupe annonce qu'il proposera prochainement « un hub numérique » qui prend la forme d'une application universelle pour contrôler tous les objets connectés.

Nous avons déjà eu l'occasion de l'évoquer à de nombreuses reprises : les objets connectés prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Problème, il s'agit souvent de solutions plus ou moins propriétaires, même si des protocoles comme Z-Wave ou Zigbee permettent d'assurer une certaine compatibilité. Afin de tenter d'uniformiser tout cela, un consortium a été mis en place... puis un second et enfin un troisième, autant dire que ce n'est pas encore gagné.

Une application pour les gouverner tous

Mais un nouvel acteur que l'on n'attendait pas forcément sur ce segment vient de dévoiler ses ambitions dans le monde des objets connectés : La Poste, via sa filiale numérique Docapost. David de Amorim, directeur innovation du groupe, était l'invité de nos confrères de RTL afin de donner quelques détails. Il précise que « c'est un poste de pilotage, une application unique qui vous permet de piloter l'ensemble de ces objets et services très simplement ».

Cela ne se limite pas à la domotique puisqu'il est également question des smartphones, des montres, des bracelets, des balances, de la gestion de l'énergie, etc. Pour le directeur, le but est de prendre en charge « l'ensemble des objets connectés », un vaste sujet. Il serait alors possible de les faire interagir les uns avec les autres, se rapprochant un peu de ce que propose IFTTT par exemple.

La Poste Smart Home Hub numérique

Il faudra par contre voir comment cette initiative sera accueillie par les différentes sociétés déjà en place. Ces dernières pourraient en effet très bien ne pas vouloir laisser La Poste accéder et gérer leurs objets connectés. Pour le moment, il n'est pas question de proposer une box domotique comme la Smart Home d'Archos, le Home Live d'Orange, la box de Linkio ou encore HomeWizard pour ne citer qu'eux.

Gratuite, mais uniquement pour les services de base

Cette application sera proposée gratuitement d'ici la fin du second trimestre, du moins dans sa version basique qui permettra de « connecter les objets et récupérer au même endroit toutes ses données ». Le but étant évidemment de toucher le plus largement les utilisateurs afin de leur proposer ultérieurement des services complémentaires, payants. Il est ainsi question d'une « première offre de protection du domicile » courant 2015, en partenariat avec Archos précise le communiqué de La Poste. Il faudra par contre patienter encore pour avoir de plus amples informations, que ce soit sur le contenu de l'offre où son tarif.

Quoi qu'il en soit, l'initiative de La Poste n'en reste pas moins intéressante sur le papier, mais il faudra par contre attendre de voir ce que cela donnera dans la pratique. Vouloir unifier l'ensemble des objets connectés est une chose, y arriver en est une autre.


chargement
Chargement des commentaires...