Gmail bloqué par le Great Firewall of China

L'antre de Chine 95
En bref
image dediée
Crédits : Hung_Chung_Chih/iStock/Thinkstock
Securité
Par
le mardi 30 décembre 2014 à 16:00
Marc Rees

La Chine a décidé de bloquer totalement l’accès à Gmail, indique le site GreatFire.org. La mesure confirmée notamment par DynResearch  depuis Hong Kong, a été mise en œuvre le 26 décembre et perdure aujourd'hui encore. 

Le rapport sur la transparence tenu à jour par Google est assez évocateur. Cette jauge qui suit en temps réel les données de trafic dans le monde entier montre, lorsqu’on se focalise sur la Chine et Gmail, que la fraction de visiteurs a dégringolé le 26 décembre avant d’être réduite à zéro.

Dans un courrier repris par Reuters, un représentant de Google Asie indique qu’il n’y a rien de particulier du côté du service en ligne, laissant entendre en creux une décision des autorités chinoises. Jeff Rathke, porte-parole du gouvernement américain en est convaincu lorsqu’il encourage la Chine « à être transparente dans ses relations avec les sociétés internationales » tout en l'invitant à « mesurer le signal adressé au marché par de tels actes. »

Pour GreatFire.org, site qui surveille l’ensemble des services en ligne bloqué par le « Great Firewall of China » depuis 2011, les perturbations ciblant les services du géant américain sont montées en puissance depuis juin dernier. La période n’est pas hasardeuse et correspond au 25e anniversaire de la place Tian'anmen, un douloureux épisode pour la Chine en quête d’amnésie et de droit à l'oubli.

google chine gmail

Gmail restait cependant encore accessible via les protocoles IMAP, SMTP et POP3 mais depuis le 26 décembre,  Pékin a procédé au blocage d’un large éventail d’adresses IP utilisées par ce service américain. « Les utilisateurs chinois n’ont désormais plus aucun moyen d’utiliser Gmail sauf à utiliser des solutions de contournement » commente GreatFire qui estime, au vu des tours de vis successifs, que les autorités chinoises ont bien la volonté de chasser hors de leurs frontières les services Google.

Depuis des années, la Chine restreint l'accès à plusieurs dizaines d’URL liées à Google, dont docs.google.com, drive.google.com ou maps.google.com. Ces mesures ciblent également 596 sites Google, sur les 696 audités par GreatFire. De même, dans les 90 derniers jours, 5719 adresses IP ont été murées, sur les 15 292 traquées par ce site.


chargement
Chargement des commentaires...