Tous les clients tiers Snapchat ont disparu du Windows Phone Store

Sinon une API ne serait pas du luxe... 70
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

Snapchat est parti en guerre contre les clients tiers, mais c’est la plateforme Windows Phone qui essuie le plus gros des conséquences. Toutes les applications tierces ont en effet disparu, alors même qu’aucun client officiel ne montre le bout de son nez.

Snapchat part en guerre contre les clients tiers

Snapchat fait partie de ces applications connues qui n’ont pas de version officielle pour Windows Phone. Ce qui n’empêche pas les applications tierces de fleurir, comme sur iOS et Android. À ceci prêt que l’API de Snapchat, même si elle a fuité il y a plusieurs mois, n’a jamais été publiée pour les développeurs. De fait, la sécurité laisse souvent à désirer. Et plutôt que de s’atteler à finaliser cette API qui n’arrive pas, Snapchat a décidé de partir en guerre contre les clients tiers.

Pour Android et iOS, la bataille a commencé par des messages pour avertir les utilisateurs qu’ils se servent de clients tiers, qui ne sont pas supportés officiellement et qui pourraient présenter des risques de sécurité. Une réaction assez directe à l’affaire des milliers de photos qui avaient fuité à cause de la négligence d’un service qui se proposait de sauvegarder les images envoyées, alors même que cela court-circuite l’esprit-même de Snapchat.

Sur Windows Phone, toutes les applications ont disparu, y compris 6snap

Sur Windows Phone, la situation est pire : toutes les applications tierces ont disparu. C’est le développeur Rudy Huyn qui a prévenu de la situation dans un tweet paru samedi. Rappelons qu’il s’agit de l’auteur des fameuses « 6apps », des clients tiers de qualité qui ont fait sa renommée. Nous l’avions interrogé en juillet dernier au sujet d’une initiative qui consistait à interpeler certaines entreprises qui abandonnaient complètement leurs applications une fois qu’elles avaient été mises en ligne (toutes plateformes confondues).

Nous avons demandé à Rudy Huyn, dont l’application 6snap a du coup disparu, pourquoi un tel ménage a été fait. Mais le développeur n’en est réduit qu’à des hypothèses : « D’après ce que j’ai compris, la demande ne vient pas de Snapchat. La suppression de l'App du Store a été une décision de Microsoft, que j'ai validée aussi puisque des comptes commençaient à être bloqués définitivement ». Il ajoute tout de même : « Pour ma part, c'est toujours embêtant de voir une de ses apps retirée, mais mes 6apps sont là pour aider les réseaux sociaux et l'ensemble des utilisateurs WP qui les souhaitent. Après, si le réseau en question ne souhaite pas ces utilisateurs, je ne peux rien faire ».

Une « réaction surprenante »

Il indique par ailleurs que la sécurité est « très mauvaise chez Snapchat » et qu’il « est vraiment dommage que de bannir des utilisateurs faute de réussir à sécuriser ses services ». Une réaction qu’il juge « surprenante » de la part de l’entreprise, d’autant que « leur API a fuité depuis des mois et rien n’a été fait depuis ».

Pour l’instant, 6snap et les autres resteront donc hors du Windows Phone Store, Huyn indiquant qu’il se concentrera sur certaines applications officielles, conjointement avec Microsoft, et qu’il continuera à entretenir ses autres créations personnelles. Pour Snapchat, il n’y a de toute façon selon lui que deux solutions : « J’attends de voir s'ils vont commencer à porter de l'intérêt à leurs utilisateurs Windows Phone, soit en fournissant une application officielle, soit une API et dans ce cas, 6snap sera déjà prête à l'accueillir ». Il recommande en attendant de se tourner vers d’autres solutions qui, elles, sont parfaitement supportées, comme Skype Qik ou CyberDust.

La balle est dans le cas de Snapchat désormais, et il est clair que si l’éditeur ne souhaite pas sortir de client Windows Phone, parce qu’il juge par exemple que la part de marché est trop faible, il aurait tout intérêt à finaliser son API afin que les applications tierces se mettent au pas.


chargement
Chargement des commentaires...