Aura : Withings reconnait « dysfonctionnements et absences de fonctionnalités »

En cadeau, un capteur à 129 € 19
En bref
image dediée
Obj. Connectés
Sébastien Gavois

Dans une lettre envoyée à certains de ses clients qui ont acheté un ensemble Aura, Withings reconnait être « conscient que, pour certains d’entre vous, la qualité et les fonctionnalités offertes par Withings Aura n’étaient pas au niveau de vos attentes ». En guise de dédommagement, la société proposera gratuitement un second capteur d'une valeur de 129 euros.

Fin août, Withings dévoilait officiellement son ensemble de suivi du sommeil : Aura. Il est composé de deux capteurs, le premier à placer sous le matelas et le second sur la table de chevet. Le but étant d'enrichir « votre expérience de sommeil » selon le fabricant.

Des problèmes pour le détecteur de sommeil Aura de Withings

Problème, tout ne semble pas fonctionner comme prévu et plusieurs clients font part de leur mécontentement. C'est notamment le cas sur Amazon où Aura n'obtient qu'une moyenne de 2,6 sur 5 avec plus de la moitié des notes qui n'ont donné qu'une ou deux étoiles (le minimum étant une étoile).

Parmi les problèmes récurrents, on trouve un souci dans la détection du sommeil. Sebou explique par exemple : « on nous vend le produit comme un produit révolutionnaire... Au final, à partir du moment où on est 2 dans le lit : les enregistrements partent en cacahuète. Tous les jours, Aura continue à enregistrer des valeurs de sommeil alors que je suis au travail depuis 2 heures !! ».

Plusieurs utilisateurs indiquent également que des mises à jour sont régulièrement proposées, mais cela ne semble toujours pas régler tous les soucis. Parmi les griefs, revient souvent la non-prise en charge sur Android, toujours annoncée pour « bientôt », alors qu'Aura est désormais disponible depuis près de quatre mois. Un souci qui ne touche pas que ce produit chez Withings qui n'assure pas toujours un suivi exemplaire au niveau de ses applications mobiles liées à ses différents objets connectés.


Withings Aura : la théorie

Withings fait amende honorable et propose un cadeau à ses premiers clients

Quoi qu'il en soit, la société vient d'envoyer une lettre à ses clients de la première heure, lettre que l’on peut également retrouver sur son blog. Par la voix de son directeur général, Cedric Hutchings, le fabricant français n'y va pas par quatre chemins : « Nous voulons par ce message vous faire savoir que nous sommes conscients que, pour certains d’entre vous, la qualité et les fonctionnalités offertes par Withings Aura n’étaient pas au niveau de vos attentes ».

Un peu plus loin, il ajoute qu'il s'agit d'un produit « ambitieux », mais reconnait « que sa commercialisation est néanmoins intervenue trop hâtivement et que des dysfonctionnements et absences de fonctionnalités ont été source de frustration pour une partie de ses premiers utilisateurs ».

Au-delà des excuses, le directeur général indique qu'il va « continuer à améliorer et fiabiliser Withings Aura », mais aussi rapidement commercialiser un nouvel accessoire « capteur sommeil permettant de proposer à celui ou celle partageant votre vie de bénéficier d’un suivi de son sommeil ». Un email sera envoyé aux personnes concernées avec un code permettant de le commander via la boutique en ligne de Withings, gratuitement, au lieu de 129 euros normalement. Pour rappel, Aura est à la base vendu près de 300 euros tout de même.

#FrenchTech : Éric Carreel, son président, pilotera la cité des objets connectés

Un coup dur pour la société contrainte d'avouer publiquement certains défauts sur son ensemble. Au-delà des promesses il faudra maintenant attendre de voir si cela sera rapidement suivi d'actes dans la pratique. On rappellera enfin qu'Éric Carreel, le président de Withings, est également le pilote de la cité des objets connectés qui ouvrira ses portes à Angers au début du mois de janvier.


chargement
Chargement des commentaires...