Assassin's Creed Victory : après Paris, Ubisoft s'attaque au Londres de 1850

Assassin's Leaked 61
En bref
image dediée
Crédits : Kotaku
Jeux video
Kevin Hottot

Selon nos confrères de Kotaku, l'an prochain Ubisoft ne lancera qu'un seul volet de sa saga phare, et celui-ci se déroulera en plein cœur de Londres à l'époque victorienne. Le prototype, pour l'instant appelé Assassin's Creed Victory en interne, ne devrait être disponible que sur PC et consoles de nouvelle génération.

Cela ne fait que quelques semaines qu'Assassin's Creed Unity est sorti, et à peine quelques jours qu'Ubisoft est parvenu à éteindre l'incendie déclenché par les nombreux problèmes rencontrés par les joueurs sur le titre. Fidèle à sa réputation, l'éditeur doit maintenant faire face à un autre problème : les premières fuites autour de son prochain jeu ont déjà lieu.

Vite, une fuite pour faire oublier Unity !

Ce sont nos confrères de Kotaku qui ont mis la main sur le gros lot en publiant les premières images du prochain volet de la saga Assassin's Creed. Celles-ci sont tirées d'une vidéo de 7 minutes qui fut diffusée en interne chez Ubisoft montrant un « aperçu du gameplay visé » par les équipes de développement. Une vidéo dans laquelle les équipes de l'éditeur affirment que toutes les images sont issues du moteur du jeu et que rien n'est pré-rendu. Au vu des images présentées, il n'y a d'ailleurs aucun doute possible concernant le moteur utilisé : il sera question d'Anvil, celui déjà employé pour Unity. Vous pouvez donc déjà faire une croix sur un éventuel portage vers la PlayStation 3 et la Xbox 360.

Assassin's Creed Victoria Londres Assassin's Creed Victoria Londres
Crédits : Kotaku

Après un Assassin's Creed Unity à l'arrière-goût de défaite, Ubisoft va tenter de se réconforter avec un Assassin's Creed Victory. Comme son nom le laisse entendre, celui-ci se déroulera au cœur de Londres au beau milieu de l'époque victorienne et, cette fois-ci, les chapeaux haut-de-forme ne seront donc pas anachroniques.

Quelques nouveautés côté gameplay

Mais Ubisoft ne semble pas uniquement miser sur les graphismes et sur le jeu en coopération pour vendre son titre puisque quelques ajouts côté gameplay ont été dévoilés dans la vidéo. Ainsi, certains combats prendront place sur des véhicules en mouvement, ce qui est une première dans la série et pourrait apporter un peu de fraicheur. Concernant les déplacements, le héros de ce nouvel opus est également équipé d'un grappin lui permettant d'accéder facilement à certaines hauteurs, mais également de fuir dans des zones sans avoir a fendre la foule pour trouver une issue. Un exemple que les équipes d'Ubisoft montrent dans une gare, où les structures métalliques du toit sont autant de points d'accroche possibles.

Enfin, l'éditeur a également prévu une poignée d'activités annexes. Toutes ne sont pas montrées dans la vidéo, mais il devrait être au moins question de pouvoir jouer à des jeux d'argent dans des pubs mal famés, ou bien de participer à des courses de calèches (sic) au beau milieu de la ville. D'Assassin's Creed à Fast and Furious, il n'y a donc qu'un pas.

Faut-il crier victoire tout de suite ?

Si ces nouveautés semblent bienvenues, il convient tout de même de ne pas céder à la « hype » tout de suite. Bien évidemment, l'idée de pouvoir parcourir les rues de Londres dans un passé pas si lointain est une idée au moins aussi séduisante que de découvrir le Paris de 1789, mais on ne peut s'empêcher de se souvenir du lancement raté d'Assassin's Creed Unity.

On ne peut qu'espérer que l'éditeur fera tout son possible pour ne pas reproduire cette lamentable erreur, mais au vu de son passif ces derniers temps, le doute reste permis. Quoi qu'il en soit, dans un communiqué transmis à Kotaku, Ubisoft explique que sa « priorité numéro un est d'améliorer l'expérience des joueurs avec Assassin's Creed Unity ». L'éditeur précise également que les équipes travaillant sur Unity et Victory sont distinctes, et que l'avancement des travaux sur un des titres n'empêche pas ceux sur l'autre.

Ubisoft ajoute enfin qu'il « est toujours malheureux de voir que des contenus internes qui ne sont pas prévus pour un visionnage public fuitent. Et même si nous accueillons chaleureusement l'attente autour de tous nos prochains titres, nous sommes déçus pour nos fans et notre équipe de développement que ces concepts soient désormais publics », confirmant ainsi l'authenticité des images et informations diffusées par nos confrères. Mais quoi qu'en dise officiellement l'éditeur, faire oublier, ne serait-ce que pendant quelques jours tout le bruit autour des loupés d'Assassin's Creed Unity, ne peut pas lui faire de mal.


chargement
Chargement des commentaires...