Firefox 34 officialise WebIDE, Hello et se prépare au HTTP/2

Allo cer Firefox 39
En bref
image dediée
Navigateurs
Vincent Hermann

Mozilla a publié hier soir la version 34 de son navigateur Firefox. Elle inaugure les changements décidés sur les moteurs de recherche, l’éditeur ayant choisi de se baser davantage sur des accords locaux plutôt que de mettre tous ses œufs dans le panier Google.

Mozilla veut en finir avec l'hégémonie de Google sur ses finances

Firefox 34 met donc en pratique un changement annoncé il y a une dizaine de jours. Mozilla a en effet choisi de briser l’universalité de son accord avec Google au profit de partenariats spécifiques avec chaque pays. Le plus gros changement concerne les États-Unis et le Canada puisque Google est remplacé par Yahoo en tant que moteur de recherche par défaut. Deux autres marchés conséquents, la Chine et la Russie, voient respectivement le réglage évoluer vers Baidu et Yandex.

Ces changements sont importants à plus d’un titre, notamment parce que Mozilla réduit sa dépendance financière à Google. L’accord avec Yahoo notamment est prévu pour une durée de cinq ans et apporte un bonus : la firme s’est engagée à supporter la fonction Do Not Track présente dans Firefox. Notez que pour l’instant, dans les autres pays (dont la France), la situation reste la même et Google est toujours aux commandes.

Parmi les autres nouveautés, on notera en particulier l’arrivée de Firefox Hello, le client de communication basé sur WebRTC, que nous avions testé en octobre. L’écran de personnalisation du navigateur, accessible depuis le traditionnel menu « hamburger », contient désormais les personas, les thèmes légers que l’on applique directement, sans redémarrage du navigateur. Quelques-uns sont proposés directement, et le menu contient un lien vers le catalogue.

Multiples apports sous le capot 

Plusieurs améliorations sont également présentes sous le capot. Par exemple, Firefox 34 supporte le draft14 du futur standard HTTP/2, ce qui lui permet donc d’être utilisé pour les tests d’implémentation du protocole. Sous Windows, une erreur relativement commune (« Firefox est déjà en cours d’utilisation ») a été résolue. Comme prévu, le SSLv3 est désormais désactivé par défaut, une conséquence logique de la trainée de poudre laissée par la faille POODLE. En outre, le navigateur dispose désormais de la nouvelle signature d’Apple sous OS X.

Du côté des développeurs web, Firefox 34 apporte plusieurs éléments. On note ainsi l’implémentation de WeakSet pour l’ECMAScript 6, des Template Strings du JavaScript, ou encore des Font variants pour les CSS3. Côté chiffrement, ils pourront compter sur le support de nombreux apports, notamment RSA-OAEP, PBKDF2 et AES-KW.

firefox 34

Le nouveau Firefox est également l’occasion d’officialiser WebIDE, l’environnement de développement pour les applications Firefox OS. Il remplace App Manager et se lance via la combinaison Maj + F8. Le développeur peut y créer ou y ouvrir un projet et effectuer ses tests. Depuis WebIDE, on peut également installer un ou plusieurs émulateurs en fonction des versions du système mobile que l’on souhaite tester.

Enfin, Firefox 34 corrige huit failles de sécurité, dont trois critiques. Comme d’habitude, on peut récupérer la dernière mouture en cliquant sur les liens ci-dessous :

Et pour la version mobile ?

Firefox Mobile 34 pour Android reprend en bonne partie les améliorations de la mouture pour ordinateurs. Certains apports sont cependant spécifiques, notamment l’arrivée du mirroring pour Chromecast, qui permet donc de répliquer l’image de son appareil mobile sur un téléviseur.

Mozilla en profite pour réviser l’interface de son navigateur en modernisant un peu son thème et ses couleurs. La palette a donc évolué pour être plus vivante et l’ensemble se veut plus simple, en supprimant des éléments jugés inutiles, tels que des séparateurs et des ombres. L’éditeur indique en outre que son interface pour tablettes n’est pas encore prête, mais qu’elle est en bonne voie. L’interface sera alors alignée sur Firefox 34 (ou une version ultérieure), le travail se faisant pour les deux supports.

Firefox 34 restaure enfin la possibilité de lire des fichiers MP4 sous Android Lollipop, mais notez bien que les MP3 et Flash ne fonctionnent toujours pas. Le nouveau navigateur pour Android se récupèrera depuis le Play Store.

firefox 34 mobile


chargement
Chargement des commentaires...