Microsoft ouvre .NET à l'open source et propose un Visual Studio 2013 gratuit

Mais que se passe-t-il décidément à Redmond ? 205
En bref
image dediée
Développeurs
Par
le mercredi 12 novembre 2014 à 17:40
Vincent Hermann

Microsoft vient de procéder à des annonces assez fracassantes dans le domaine du développement. Désormais, en plus de fournir une copie gratuite de son environnement Visual Studio 2013, la firme a en effet décidé d’ouvrir complètement sa plateforme .NET en plaçant une majorité de ses composants en open source, y compris les compilateurs.

Ceux qui n’avaient pas remarqué que des changements importants s’amorçaient du côté de chez Microsoft risquent de prendre la mesure de ce qui se passe désormais. La firme vient d’annoncer le passage en open source de sa plateforme .NET, un mouvement créant une réelle surprise. L’ampleur de la décision peut se distinguer au nombre de composants concernés par cette cassure.

L’annonce concerne donc :

  • Le .NET Core, qui reprend l’ensemble de la base de la plateforme, basée sur une version simplifiée des bibliothèques de classe qui permettent notamment une intégration dans les applications.
  • Les .NET Framework Class Libraries, qui regroupent donc les bibliothèques qui permettent d’exploiter la plateforme sous Windows
  • Tout ce qui touche à l’exécution du code, c’est-à-dire le Runtime, le nouveau compilateur 64 bits RyuJIT (avec lequel Microsoft promet un bond important sur les performances), ainsi que le ramasse-miettes

L’ensemble de ces briques, qui constitue toute la base de .NET, est donc disponible sous licence MIT. Ce qui signifie en clair que n’importe quel développeur peut l’exploiter dans ses produits, y compris open source. Il devient envisageable par exemple d’apporter aux serveurs Linux un support natif des sites en ASP.NET.

.net 2015 core

Le passage à l’open source concerne l’actuelle version 4.6 du Framework en développement, mais pas seulement. Le futur .NET Core 5 est également concerné, ce qui impactera directement la version 5 d’ASP.NET (utilisable donc sous Windows, OS X et Linux) et de .NET Native (qui sera prêt pour Windows 10). Pourquoi une telle décision ? Deux raisons pour Microsoft : poser les bases d’un .NET fonctionnant partout, et développer un puissant écosystème.

Une version spéciale et gratuite de Visual Studio 2013

Si l’annonce du passage à l’open source de .NET n’était pas assez surprenante, Microsoft avait un autre atout dans sa manche : Visual Studio Community 2013. S’agit-il d’un nouveau nom pour la mouture Express dédiée à ceux qui veulent se lancer ? Non, loin de là.

Visual Studio Community 2013 est en fait un Visual Studio Professional 2013 fourni gratuitement aux développeurs indépendants, les étudiants, les contributeurs open source ou encore les petites équipes. Les entreprises auront le droit de l’utiliser, à la seule condition qu’elles aient moins de 250 salariés ou dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas le million de dollars. Les intéressés pourront récupérer cette mouture spécifique depuis sa page officielle.

visual studio 2013

Visual Studio 14 prend le nom de « 2015 » et s’oriente vers le futur

La version 14 de l’environnement de développement s’appellera officiellement Visual Studio 2015. Cette version sera pensée directement pour .NET Core 5, donc pour ASP.NET 5 ainsi que .NET Native. Il s’agira clairement de la version pensée pour les prochaines moutures de Windows et Windows Phone, mais il va falloir attendre que la firme en révèle davantage sur la plateforme Windows 10 pour mieux comprendre ce que cela implique.

Ceux qui veulent s’essayer à cette nouvelle suite pourront en récupérer la préversion.


chargement
Chargement des commentaires...