Overwatch : Blizzard présente une nouvelle franchise à la Blizzcon

Put***, 17 ans ! 86
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Blizzard n'a pas attendu pour surprendre le public de la Blizzcon, qui vient d'ouvrir ses portes à Anaheim en Californie. Pour la première fois depuis 17 ans, l'éditeur vient d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle franchise dans son catalogue : Overwatch.

Depuis maintenant 17 ans, Blizzard ne faisait reposer son catalogue que sur trois piliers : Diablo, Starcraft et Warcraft. La plupart des jeux de l'éditeur n'exploitent que ces univers, même les plus récents comme Hearthstone, ou Heroes of the Storm. Mais comme nous l'avions pressenti, la firme d'Irvine a profité de la Blizzcon pour lancer quelque chose de complètement inattendu.

Ce projet s'appelle Overwatch, et contrairement à tous les jeux de Blizzard sortis ces quinze dernières années il se déroule dans un univers totalement différent. Il s'agit d'un jeu de de tir à la première personne jouable par équipe qui semble assez largement inspiré de Team Fortress. Les personnages disposent de capacités spéciales, à l'instar des champions présents dans les MOBA. Comme d'habitude chez Blizzard, le style graphique est très typé « Cartoon », mais pas de panique, les graphismes semblent bien plus travaillés que ceux de World of Warcraft. 

Un gameplay inspiré de Team Fortress 2 et des MOBA

12 héros ont été présentés, répartis dans quatre grandes classes de personnages : les attaquants, les défenseurs, les tanks et les soutiens. Leur rôle est assez évident à deviner. Les attaquants disposeront de capacités offensives pour prendre d'assaut des places fortes. Les défenseurs, pourront quant à eux placer des fortifications comme des tourelles, il s'agit donc de l'équivalent de l'ingénieur de Team Fortress 2. Les tanks auront pour rôle d'encaisser les dégâts pour le compte de l'équipe, comme le Heavy de TF2, tandis que les soutiens rempliront la même tâche que le Medic : tenir leurs coéquipiers en vie.

Mike Morhaime, le PDG de Blizzard, a précisé que le titre mettrait en scène des combats opposant deux équipes de 6 joueurs, sur des cartes où le but sera de capturer divers objectifs. Il est à noter qu'Overwatch se déroule sur la Terre, alors que toutes les autres franchises de l'éditeur prenaient place dans des mondes imaginaires : Azeroth pour Warcraft, Sanctuaire pour Diablo et sur une foule de planètes lointaines dans le cas de Starcraft.

Blizzard overwatchBlizzard overwatch

Rendez-vous en 2015 pour la bêta sur PC, et plus si affinités ?

Concernant la disponibilité, Blizzard n'ayant pas abordé le cas des consoles, Overwatch n'est pour l'instant prévu que pour PC. Mais nous ne sommes certainement pas à l'abri d'un portage au vu des dernières offres d'emploi de l'éditeur, qui cherche des développeurs multiplateformes pour « une franchise non-annoncée ». Enfin, une phase de bêta-test est d'ores et déjà prévue dans le courant de l'année 2015, mais nous n'aurons pas à attendre jusque-là pour en apprendre d'avantage sur le titre, puisque 600 machines sont mises à disposition sur place pour s'y essayer.

Le studio a également mis en ligne un site web permettant de découvrir les 12 héros, leur histoire, ainsi que leurs capacités. C'est également sur ce site que se déroulent les inscriptions pour la phase de bêta-test du jeu. Pour ce faire, il vous suffira tout simplement d'un compte Battle.net... et de beaucoup de chance.

Blizzard veut ratisser plus large qu'avec un FPS classique

Bien que Chris Metzen, le vice-président chargé du développement des franchises chez Blizzard, déclare adorer les FPS militaires, ce n'est pas le type de jeu qu'il a voulu créer avec Overwatch. Selon lui, ces jeux ne proposent pas d'autre façon de jouer que de « placer votre réticule de visée sur des trucs » et il voulait remédier à ce point qui éloignerait nombre de joueurs de ce type de titre.

Pour ce faire Blizzard a tout simplement repris la recette de Team Fortress qui fonctionne très bien : deux catégories de personnages proposent un gameplay différent, les soutiens qui devront tout simplement tenter de maintenir leur équipe en vie, « en se trouvant au bon endroit au bon moment », et les défenseurs, qui pourront se rendre utile en défendant des points stratégiques grâce à des tourelles. 

Pour rendre le titre attractif à ceux qui ne sont habituellement pas attirés par les FPS, Blizzard a choisi de ne proposer que des modes de jeu centrés autour de la capture d'objectifs. Il n'y aura pas de matchs à mort en équipe, où le but serait juste de coller le plus de balles dans l'arrière-train de l'adversaire. L'éditeur pense ainsi favoriser l'esprit d'équipe entre les joueurs.

D'ailleurs, le nombre de personnes présentes dans chaque équipe a été également pensé avec cette optique de jeu en équipe. « Avec un groupe de 6, si vous êtes très bon, vous pouvez peser favorablement dans la bataille, tandis qu'au contraire, si vous n'êtes pas dans un bon jour, vos équipiers pourront rattraper le coup », explique Metzen. Difficile de dire si la recette parviendra à trouver son public, mais au vu du succès rencontré par tous les titres précédents de l'éditeur, il n'y a probablement pas de soucis à se faire pour Overwatch.


chargement
Chargement des commentaires...