Ankama croque le japonais Wizcorp pour se renforcer dans les jeux mobiles

Wak the fu ? 14
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

Ankama, le studio roubaisien à l'origine de Dofus, vient de faire l'acquisition de Wizcorp, un autre studio de développement basé à Tokyo. Celui-ci est spécialisé dans les jeux sociaux ainsi que ceux pour mobiles, un marché sur lequel Ankama avait grand besoin de se renforcer.

Fondé en 2001, Ankama est un studio de développement français basé à Roubaix, principalement connu pour ses deux titres phares : Dofus et Wakfu. Lancé en 2004, le premier dispose toujours d'une solide réputation, ainsi que de mises à jour régulières. Même situation pour le second qui à été officiellement lancé en 2012, après près de 4 années de bêta-test.

Les jeux sur mobiles ne sont pas la spécialité d'Ankama

Les deux titres sont au centre de la stratégie du studio qui les décline sous toutes les formes possibles. On a ainsi le droit à des magazines mensuels ou bimestriels sur l'univers, mais également à des récits basés sur l'univers de Dofus et Wakfu. La télévision n'est pas épargnée avec des séries d'animation et un film d'animation Dofus est même en travaux, pour le cinéma cette fois-ci.

Il n'y a finalement que deux marchés sur lesquels le studio ne s'était pas vraiment lancé : les jeux sociaux ainsi que ceux pour les mobiles. Ankama a bien fait quelques tentatives, comme Call of Cookie sur Android et iOS, ou Dofus : Battles sur iOS, mais aucun ne semble avoir véritablement fait son trou. D'ailleurs, Dofus : Battles et Dofus : Battles 2 ne sont plus mis à jour depuis mi-2012, ce qui tend à confirmer le peu d'entrain du public... et du studio pour ces titres.

Un rachat pour combler les lacunes ?

En mettant la main sur Wizcorp, le studio français devrait pouvoir se renforcer dans ces domaines où il n'excelle pas encore. Wizcorp s'est en effet fait une réputation en produisant quelques jeux pour mobiles, comme Dead Rising : The Survival, et divers titres en HTML5 ou sous Unity. 

Mais surtout, Wizcorp dispose de son propre moteur de jeu pour mobiles : Mage. Deux titres ont été créés avec ce moteur : Ard Ri Tactics, un jeu de société sous Android et iOS à l'allure sympathique, mais complètement inconnu (il compte moins de 100 téléchargements sur le Play Store de Google) et Striker Arena, un jeu mêlant stratégie et football sur iPad, fraîchement financé sur Kickstarter à hauteur de 3 500 euros.

Au vu du pedigree de Wizcorp, il est bien difficile de savoir si ce rachat permettra à Ankama de faire des miracles sur le marché des jeux sur mobile, même si le studio semble y croire. « L’expertise de Wizcorp en matière de jeux mobile, et en particulier dans l’utilisation d’HTML5 pour réaliser ce type de jeux, va nous aider à améliorer rapidement et efficacement notre connaissance dans ce domaine », explique Camille Chafer, co-fondateur et Directeur Technique d’Ankama, dans un communiqué. Il ajoutera ensuite que « Wizcorp va jouer un rôle clé dans le développement de nos différents moteurs et logiciels », mais permettra également au français de gonfler ses capacités de production. Il nous tarde donc de voir quels fruits pourront être récoltés de cette association.


chargement
Chargement des commentaires...