PayPal permet désormais de payer 14 jours après la commande d'un produit

Confiannnnnnnnnnnce © Kaa 22
En bref
image dediée
Crédits : Minerva Studio/iStock/Thinkstock
Services
David Legrand

Après une première phase de test en Angleterre puis aux États-Unis, PayPal vient d'annoncer qu'il généralisait son service « Pay After Delivery » outre-Atlantique. Dans la pratique, celui-ci permet de ne valider le paiement d'un bien qu'après sa réception, afin de renforcer la confiance de l'utilisateur. Le revendeur, lui, touche l'argent sans délai.

Lors d'une vente en ligne en France, le revendeur ne doit vous débiter que lorsqu'il a expédié votre colis. Une pratique qui a mis du temps à se mettre en place, mais qui peut rester un frein pour certains acheteurs. En effet, une fois le colis expédié, si un problème survient, le revendeur dispose de votre argent, et vous devrez alors chercher à le récupérer.

Ne payez que 14 jours après la commande, si tout va bien

Pour tenter de trouver une solution, PayPal a mis en place un test l'année dernière en Angleterre, puis aux États-Unis plus récemment : son service « Pay After Delivery ». Pour faire simple, l'idée est que l'acheteur commande un bien, et dispose alors de 14 jours pour valider son paiement. Si celui-ci n'arrive pas, le paiement n'est pas validé. Si le colis arrive en mauvais état ou incomplet, une phase de réclamation s'ouvre. Le revendeur, lui, est directement payé par PayPal qui fait alors office de tiers de confiance.

Le système vous est familier ? C'est normal, c'est un peu celui utilisé par des sites d'occasion comme eBay (qui vient de se séparer de PayPal) ou PriceMinister par exemple. Pour la société, le but est de renforcer la confiance de l'acheteur tout en proposant un service qu'une carte bancaire seule ne pourra proposer. Le revendeur, lui, est incité à proposer un service de qualité ce qui permettra d'une certaine manière de renforcer les bons élèves des mauvais. On imagine ainsi que PayPal pourrait chercher à communiquer sur le taux de réclamation constaté pour telle ou telle boutique par exemple.

Quoi qu'il en soit, après cette première phase d'essai, la société a semble-t-il décidé de passer la seconde et va généraliser ce système outre-Atlantique. Une annonce effectuée lors de la conférence Money2020 et relayée par nos confrères de VentureBeat. Cela pourrait d'ailleurs aller plus loin et PayPal réfléchit au fait de le proposer de manière globale, dans l'ensemble des pays où ses équipes sont présentes.

PayPal veut devenir l'ami des restaurants et des fast-foods

Au passage, la société a aussi évoqué de nouveaux partenariats. Ainsi, le paiement lors de la commande en ligne proposé avec Mc Donald's chez nous arrivera aussi chez Burger King, mais uniquement dans certains restaurants aux États-Unis dans un premier temps. Elle cherche ainsi de plus en plus à s'attirer les bonnes grâces des restaurateurs en tous genres.

Pour rappel, chez nous, la société propose depuis peu un nouveau service de paiement mobile dans le cadre d'une expérimentation à Nancy, mais n'a toujours pas communiqué sur ses résultats ou une éventuelle généralisation.


chargement
Chargement des commentaires...