EA : les ventes de jeux sur consoles de nouvelle génération décollent

C'est le début de la fin pour les autres 35
En bref
image dediée
Finances
Kevin Hottot

Electronic Arts a dévoilé cette nuit ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice 2015. Globalement, le géant américain fait mieux que prévu. Et pour la première fois, les revenus issus de la vente de jeux sur consoles de nouvelle génération dépassent ceux générés par les machines précédentes.

Depuis l'arrivée d'Andrew Wilson à sa tête, Electronic Arts enchaîne les trimestres satisfaisants. Les derniers chiffres annoncés concernant le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2015 ne font pas exception, et l'éditeur a dépassé ses prévisions, ce qui lui permet de dégager un maigre bénéfice.

L'argent quand ça vient, ça va

Si l'on se base sur les chiffres GAAP, EA a réalisé un chiffre d'affaires de 990 millions de dollars au dernier trimestre, soit 25 millions de mieux que prévu. Les prévisions faisaient état d'une perte de 37 millions de dollars, en pratique l'éditeur a renversé la vapeur, avec un petit bénéfice net de 24 millions de dollars. Sur des bases non-GAAP, le CA passe à 1,22 milliard au lieu du 1,14 milliard prévu, et un bénéfice net de 232 millions de dollars, là encore supérieur aux prévisions.

Quelle que soit la méthode de calcul retenue, les résultats restent très largement meilleurs que l'an dernier, où, pour rappel, le chiffre d'affaires (GAAP) s'établissait à seulement 695 millions de dollars sur la même période, avec une perte nette de 252 millions de dollars.

Les nouvelles consoles prennent le relais, les DLC continuent de croître

Bien que cela ne soit pas vraiment mis en avant par Electronic Arts, ce trimestre marque une étape importante pour l'éditeur. En effet, pour la première fois depuis le lancement de la PlayStation 4 et de la Xbox One, les revenus générés par les ventes de jeux sur ces deux machines ont dépassés ceux issus des ventes sur PS3 et Xbox 360. Ce trimestre, les premières ont permis de récolter 317 millions de dollars, contre 308 millions pour les secondes. Sur PC, il n'est question que de 208 millions de dollars, et de 123 millions sur mobile.

Electronic Arts Q2 FY15Electronic Arts Q2 FY15

Concernant les ventes dématérialisées, le constat est le même que lors des trimestres précédents : le PC stagne, tandis que les consoles et les revenus issus du mobile augmentent. Un sursaut est à noter du côté des revenus publicitaires et des abonnements, qui pourrait être dû au lancement du bouquet EA Access sur Xbox One en août.

Les DLC ont toujours le vent en poupe, avec une croissance de 15 % sur 12 mois glissants, et de 20 % au dernier trimestre par rapport à l'an passé. Sur ce trimestre, les ventes dématérialisées ont compté pour moins de la moitié du total, ce qui n'est pas en ligne avec les prévisions de l'éditeur, qui espérait qu'elles prendraient le dessus sur les ventes physiques cette année.

Bien que globalement, les résultats annoncés par EA soient bons, ils n'ont pas réussi à soulever l'enthousiasme des marchés. L'action EA reste stable entre 37 et 37,50 dollars, proche de son plus haut historique de 38,64 dollars atteint il y a peu. Cela assure une valorisation de l'entreprise aux environs des 11,5 milliards de dollars, à quelques encablures seulement d'Activision Blizzard, qui gravite autour des 13,6 milliards.


chargement
Chargement des commentaires...