Étalement mobile : Orange arrête les mobiles subventionnés sur certains de ses forfaits

Mais l'engagement de 12 mois reste, lui 51
En bref
image dediée
Crédits : iStock/ThinStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

En toute discrétion, Orange a modifié certains de ses forfaits avec lesquels il ne vous est plus proposé d'acheter un mobile de manière subventionnée. Dans tous les cas, l'engagement reste par contre obligatoire sur 12 mois. Si l'on souhaite acquérir un smartphone, il faudra donc le payer comptant ou bien profiter d'une nouvelle formule : Étalement mobile.

Plus de mobiles subventionnés pour Origami/Open Zen, M6 Mobile et Open mini via Internet

Les forfaits avec un mobile subventionné et un engagement d'un ou deux ans, étaient légion il y a encore quelques années. Mais l'arrivée de Free Mobile et de ses concurrents directs a bouleversé ce marché, bien que ce genre d'offres existe encore chez  Bouygues Telecom, Orange et SFR. Néanmoins, le segment des offres sans engagement s'est progressivement mis à nous permettre de payer le smartphone en plusieurs fois, parfois sans frais supplémentaires et à un tarif moins cher que chez un revendeur classique.

Mais les choses sont en train de bouger chez Orange qui a discrètement procédé à plusieurs changements, sur son site, bien que les fiches d'informations standardisées ne soient pas encore à jour à l'heure où nous écrivons ces lignes. En effet, les forfaits Origami Zen, Open mini, Open Zen, ainsi que M6 Mobile ne permettent plus d'acheter un mobile subventionné.

Orange nous précise tout de même qu'il est toujours possible de souscrire à un forfait Origami Zen et de prendre un mobile subventionné, mais « sur demande en point de vente et au service client » seulement, mais plus depuis le site internet. 

L'engagement reste toujours obligatoire par contre, mais pour une durée de 12 mois uniquement. Pour rappel, les forfaits sur 24 mois étaient un peu moins chers que ceux sur 12 mois et le prix du mobile généralement moins élevé, mais, face à la suppression de la subvention, l'engagement de 24 mois n'a plus vraiment de raison d'être, surtout avec l'existence de la loi Chatel.

Orange Etalement mobile

Étalement mobile fait son entrée : un service déjà proposé par Sosh en... 2011

Orange change donc son fusil d'épaule et propose désormais un nouveau système de paiement intitulé « Étalement mobile ». Le prix d'achat du smartphone est ainsi découplé du forfait et vous avez deux possibilités pour régler la facture : soit de manière classique en une seule fois à la commande, soit en 24 mensualités avec un premier versement plus ou moins important suivant le prix du smartphone.

Dans tous les cas, les 24 mensualités ne dépasseront pas 8 euros, soit un total de 192 euros maximum sur deux ans. La différence devra donc être payée lors de la commande. Pour rappel, Sosh proposait ce genre de service en 2011, avant de passer sur des mensualités plus équilibrées dans le courant de l'année dernière, mais avec un crédit renouvelable et donc des frais en conséquence.

Dans le cas d'un Moto G 4G proposé à 187,90 € en une seule fois, on pourra ainsi opter pour un premier versement de 19,90  euros, puis 24 mensualités de 7 euros par mois. Pour un iPhone 5c de 8 Go, il est question de 379,90 euros en une seule fois, contre 187,90 euros à la commande et 8 euros par mois pendant deux ans. Dans tous les cas, le prix final est rigoureusement le même :

Orange Etalement mobileOrange Etalement mobile

Quelle que soit la formule retenue, Orange précise que, bien évidemment, « votre mobile vous appartient dès la commande » et que « vous bénéficiez du SAV lié à l'offre ». De plus, « vous pouvez si vous le souhaitez payer les mensualités restantes à tout moment ». Dans tous les cas, l'engagement d'un an sur le forfait sera toujours d'actualité, même si vous remboursez vos mensualités de manière anticipée.

Tout comme chez Sosh, le paiement en quatre fois sans frais est également disponible, mais là encore uniquement en boutique. Il faudra aussi faire attention aux tarifs proposés, puisqu'en boutique, il est actuellement possible de trouver un Moto G 4G pour seulement 170 euros, contre 409 euros pour un iPhone 5c de 8 Go. L'un sera donc plus intéressant, mais pas forcément l'autre.

Il faudra donc choisir selon les cas entre passer par un revendeur classique qui proposera un téléphone nu, et les services Orange, notamment concernant le SAV, qui sont aussi associés à un appareil parfois proposé dans une version « maison ».

Est-ce le début de la fin des mobiles subventionnés ?

Nous avons bien évidemment contacté Orange afin de savoir si ce changement allait prochainement arriver sur les forfaits haut de gamme de l'opérateur comme Origami Play et Jet. Ce dernier nous répond que son service « Étalement mobile fonctionne aussi avec les forfaits Play et Jet, simplement le PCM [NDLR : Programme Changer de Mobile] ou l’acquisition d’un mobile subventionné semble une solution plus adaptée aux clients hauts de marché Play et Jet pour acheter ou renouveler leur mobile ». D'après nos constatations, « Étalement mobile » n'est pas encore disponible sur le site d'Orange avec un forfait Origami Play ou Jet.

Nous avons ensuite demandé à l'opérateur si, à terme, les forfaits avec un smartphone subventionné étaient menacés d'extinction. « Non, la volonté d’Orange est de proposer la solution la plus adaptée pour chaque typologie de client. Étalement mobile vient donc compléter les solutions déjà proposées par Orange comme les offres avec subvention, le paiement en 4 fois sans frais ou Orange reprise », nous indique le service presse.

Orange termine en ajoutant que « Étalement mobile s’adresse aux clients entrée de marché (M6 mobile, Origami Zen, Open mini, Open Zen), en recherche de bons plans, de tarifs avantageux pour s’équiper. Ainsi, les petites mensualités proposées par Étalement mobile leur permettent de se faire plaisir tout en maîtrisant leur budget ». 


chargement
Chargement des commentaires...