Guerre des prix dans le marché des cartes graphiques, GeForce et Radeon en baisse

Ne pas se renouveler, c'est finir par s'enfoncer 45
Accès libre
image dediée
Crédits : RomoloTavani/iStock/thinkstock
Carte graphique
David Legrand

Alors que le Black Friday arrivera dans un mois, et que l'on se situe tout juste entre la période de la rentrée et celle des fêtes de fin d'année, constructeurs et revendeurs se livrent une guerre des prix afin de maximiser leurs ventes de cartes graphiques. Une pratique habituelle du côté d'AMD, mais c'était sans compter sur l'arrivée du GM204 chez NVIDIA.

Habituellement, le marché des cartes graphiques répond à une petite routine qui fonctionne assez bien pour l'ensemble des protagonistes : NVIDIA lance un nouveau produit, la presse le trouve un peu trop cher, AMD se place juste en dessous pour être plus attractif, et récupère ainsi entre 30 et 40 % des ventes chez les constructeurs qui proposent à la fois des Radeon et des GeForce. Mais voilà, depuis quelques semaines, tout ne se passe plus vraiment de la sorte, du fait de la combinaison de plusieurs évènements.

Proposer des nouveautés ? Et puis quoi encore ? © AMD

Le premier est le marasme dans lequel se retrouve AMD. Outre la question de ses soucis financiers (sur lesquels nous reviendrons), c'est avant tout au niveau des produits que la situation pose souci. En effet, la quasi-totalité de la gamme n'a pas été renouvelée depuis l'année dernière, et même à cette époque, une grande partie des produits n'était qu'une version renommée des Radeon HD 7000 sorties courant 2012. Autant dire qu'il n'y a pas de quoi susciter un enthousiasme foudroyant. Et ce n'est pas la suite de déclarations marketing autour de FreeSync, sans rien de concret, qui va changer la donne.

Certes, une fois débarrassées des systèmes de refroidissement de référence qui étaient de véritables turbines, les Radeon R9 290(X) constituaient de bons produits, mais ils ont dû faire face à un problème courant septembre : l'arrivée du GM204, mais surtout des GeForce GTX 970. La puce de NVIDIA permet en effet d'obtenir des produits avec de bonnes performances, une gourmandise énergétique largement revue à la baisse et des dimensions bien moins importantes que celles du précédent GK110. Autant dire que côté tarif, le caméléon peut donc attaquer sec. 

GeForce GTX 970

Armé de son GM204, NVIDIA vise AMD là où il ne le fait que rarement : au portefeuille

C'est d'ailleurs ce qu'il a semble-t-il décidé de faire avec une GTX 970, placée juste en dessous de la Radeon R9 290 en terme de prix à son lancement puisque l'on trouvait des modèles à moins de 330 euros, contre 350 euros pour la concurrence, le tout avec des performances un poil meilleures. Habituellement, un tel produit aurait été mis sur le marché à 369 ou 399 euros par NVIDIA, mais pas cette fois.

La réaction d'AMD ne s'est néanmoins pas fait attendre, mais aura été un peu plus molle que prévue. En effet, si tout le monde a cru un temps à une baisse générale des Radeon R9 290(X), ce sont seulement les modèles de Sapphire qui ont été concernés. La marque nous confirmait alors début octobre qu'elle recommandait des tarifs de 279/289 euros pour la R9 290 et de 349/359 euros pour la R9 290X.

Une GeForce GTX 980 trop chère, une Radeon R9 285 inutile et une R9 285X fantôme

À ce stade de l'histoire vous noterez deux grandes absentes : les Radeon R9 285 et la GeForce GTX 980. En effet, ni l'une, ni l'autre ne sont vraiment dans la course. Celle de NVIDIA vise le haut de gamme et affiche un tarif bien trop important pour quiconque cherche un rapport performances / prix intéressant, même si elle est passée de 549 euros à 529 euros dans le meilleur des cas depuis.

La première, elle, n'a jamais su convaincre par rapport à la propre gamme d'AMD. Malgré une nouvelle puce (Tonga), elle n'apportait pas vraiment de gain en termes de performances ou d'efficacité énergétique, tout en étant plus chère qu'une R9 280X, pourtant plus véloce. AMD ne s'y est d'ailleurs pas trompé : une Radeon R9 285X devait voir le jour dans le courant du mois de septembre, elle a été repoussée puis n'a pour le moment pas encore été officialisée, incapable de faire le poids face à la concurrence vu les tarifs appliqués.

Une Radeon R9 290X à 250 euros, c'est possible

Résultat, selon plusieurs de nos sources, les chiffres d'AMD chez certains constructeurs sont en chute libre, au profit des solutions de NVIDIA. Constructeurs et revendeurs multiplient donc les baisses pour tenter d'écouler leurs stocks. Alors qu'il faut dépenser aux alentours de 280 euros pour une R9 290 on en trouvait encore récemment à 259 euros via des offres temporaires. Si l'on peut se limiter à 310 euros ou 320 euros pour une R9 290X via des ventes flash, son tarif public reste aux alentours de 360/380 euros chez la plupart des marques.

Las, les revendeurs semblent néanmoins décidés à vider leurs stocks. On a ainsi vu LDLC passer ce matin une R9 290X signée MSI à 249,95 euros seulement ! Il aura tout de même fallut quelques heures pour que tout parte, et que le produit soit indiqué comme indisponible.

Radeon R9 290X MSI Prix cassé LDLC

Des partenaires d'AMD nous confirment néanmoins que de nouvelles baisses pourraient bien intervenir sous peu. Il faut dire que le gros de la période commerciale de l'année va se jouer dans les semaines qui viennent avec des pointes pour le Black Friday (le 28 novembre) ou lorsqu'il faudra décider des cadeaux de Noël... et le père des Radeon n'aura rien de vraiment nouveau à proposer, alors qu'une GeForce GTX 960 de NVIDIA peut encore arriver.

Revoir les tarifs à la baisse ou se relancer avec une offre de bundle de jeux renouvelée devrait donc être la seule stratégie. Reste à voir si la R9 285X en fera finalement partie, ou non.

NVIDIA vide ses stocks de GTX 700 et casse le prix de la Titan Z

Mais du côté de NVIDIA, la guerre des prix agit aussi, notamment entre boutiques et partenaires. Si les stocks de GTX 970 ne sont pas énormes et se renouvellent doucement, on a déjà vu certaines marques proposer des produits sous la barre des 300 euros, parfois même avec des bons d'achats offerts par le revendeur en prime. C'est néanmoins du côté des GTX 700, qui doivent quitter les stocks pour faire place à la nouvelle gamme que les meilleures affaires se trouvent. Les adeptes de la GTX 780 ont ainsi pu voir certains exemplaires bradés à moins de 280 euros récemment, contre 230 euros et 160 euros pour les 770/760.

Mais la plus grosse baisse chez le caméléon est à constater du côté de la GeForce GTX Titan Z. Ce monstre bien trop coûteux qui visait les adeptes de CUDA a un temps été bradé à moitié prix pour les intégrateurs. Une offre qui peut désormais être pratiquée par tous les revendeurs pour les commandes à venir. Ainsi, ce tarif n'est pas encore répercuté dans les boutiques, mais devrait l'être d'ici quelques jours ou quelques semaines dans le pire des cas.

La période qui s'ouvre devrait donc être croustillante à suivre, et propice aux bonnes affaires.


chargement
Chargement des commentaires...