Windows 10 : la build 9860 active le centre de notifications

À vous de choisir le rythme d’obtention des prochaines préversions 135
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Comme Microsoft l’avait indiqué lors du lancement de son Windows Insider Program, une première mise à jour est proposée aux utilisateurs de la Technical Preview de Windows 10. L’occasion de passer en revue les nouveautés, mais également le mécanisme sous-jacent et les mises en garde qui l’accompagnent.

Une nouvelle build remplaçant une grande partie du système

Plus d’un million de personnes ont installé la première Technical Preview de Windows 10 et Microsoft le confirme dans un nouveau billet sur son blog : ils verront régulièrement des nouveautés. Et voilà que débarque la build 9860 du système, qui est donc à récupérer depuis le mécanisme interne de mise à jour, situé dans les Paramètres de Windows.

Le téléchargement pèse entre 2 et 2,74 Go, en fonction de l’architecture de la machine (32 ou 64 bits) et de la langue. Mais si vous avez installé les deux clés de registre qui permettaient de sélectionner les canaux « rapide » et « lent », il va falloir les supprimer : elles bloquent le téléchargement de la nouvelle build. D’autant que, comme nous le verrons plus tard, ces réglages vont apparaître d’eux-mêmes.

windows 10

Le téléchargement peut donc être assez long, et l’installation est suivie d’une phase de redémarrage durant laquelle de nombreuses données sont remplacées par de nouvelles moutures. En fait, c’est tout un pan du système qui est remis à neuf, ce qui oblige d’ailleurs à retraverser plusieurs étapes. Ainsi, l’utilisateur repassera par l’écran multicolore d’installation des applications, l’indexation des données reprendra du début et la synchronisation OneDrive recommencera également.

Une première mouture brute du centre de notifications 

Les changements apportés par la build 9860 sont nombreux mais pour la plupart invisibles. Microsoft indique avoir reçu à ce jour plus de 250 000 retours via l’outil Feedback intégré dans le système, de même que 25 381 sujets créés dans le forum et 641 suggestions (dans lesquelles on peut apercevoir d'ailleurs la demande concernant le Store en Iran). La nouvelle build présente environ 7 000 corrections de bugs et améliorations diverses, ainsi que plusieurs éléments parfaitement visibles, à commencer par le centre d’actions.

Il s’agit d’une reprise directe de celui arrivé avec Windows Phone 8.1, mais dans une forme basique pour l’instant. Il ne propose donc actuellement que les notifications générées par le système et les applications.  On y retrouvera ainsi tout ce qui provient de la zone ModernUI (Store, Calendrier, Mail, Contacts, Skype et ainsi de suite), les notifications des applications standard telles qu’Outlook, ou encore ce que le système pourrait signaler par des infobulles.

windows 10windows 10

Il s’agit vraiment d’une version dépouillée qui doit simplement montrer le fonctionnement global. Microsoft précise que les actions rapides et la vraie interface n’arriveront que plus tard (et on les croit sur parole au vu de la version actuelle).

Parmi les autres changements, on trouve également la possibilité de déplacer plus facilement des applications d’un écran à un autre en utilisant la combinaison Win + Maj + Flèche pour envoyer la fenêtre à gauche ou à droite. Microsoft a en outre ajouté des animations pour mieux représenter la bascule d’un bureau à un autre, les utilisateurs ayant signalé que la bascule n’était pas claire dans la Technical Preview.

On peut régler la vitesse d'obtention des nouvelles builds 

Sachez également que le fameux réglage que nous évoquions plus haut et qu’on ne pouvait obtenir que via une bidouille dans la base de registre est maintenant affiché en standard dans les Paramètres du système. Dans la section « Update and recovery », vous trouverez la zone « Preview builds » qui vous donnera accès à un menu dans lequel vous pourrez choisir entre « Fast » et « Slow ».

windows 10

Le graphique ci-dessus illustre la manière de procéder de Microsoft. Les builds Canary sont celles qui sont compilées tous les jours avec le code fraîchement écrit par les développeurs. Ce code peut se révéler très instable mais si le résultat est probant, il est envoyé à l’OSG (Operating System Group). Si le code est jugé suffisamment stable, il est envoyé aux employés de Microsoft. C’est seulement à partir de ce moment-là, une fois qu’il a été assez testé, qu’il est envoyé aux membres du Windows Insider Program. Mais, comme on peut le voir, la vitesse d’obtention des builds dépend du paramètre choisi. « Fast » permettra d’avoir des préversions plus souvent, mais elles pourront être moins abouties et plus « plantogènes » que celles envoyées pour le réglage « Slow ».

Pour information, la build 9860 déployée hier soir était apparue dans le groupe Canary il y a une semaine et demie. Certains pans de code avaient été rédigés il y a plusieurs semaines. Microsoft ajoute d’ailleurs que le rythme d’apparition des nouvelles versions n’a pas vocation à être régulier. Les builds pourront parfois s’enchainer, tandis qu’à d’autres moments, il s’écoulera plusieurs semaines sans nouveautés.

Enfin, la firme espère que les retours continueront d’être nombreux puisqu’elle prête l’oreille à tout ce qui est envoyé. Traduction : continuez de fournir des idées et des critiques si vous souhaitez que Windows 10 réponde au mieux à vos besoins. Il sera d’ailleurs particulièrement intéressant de voir au final le pourcentage des demandes qui auront été intégrées dans la version définitive du système, quand elle sera disponible l’été prochain.


chargement
Chargement des commentaires...