Hangouts : une nouvelle application plus pratique pour Chrome OS et Windows

Une petite pastille ? 15
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

Google a lancé hier soir une nouvelle application presque autonome dédiée à sa messagerie Hangouts pour Chrome OS et Windows. Elle s'installe via le Web Store, vient en remplacement des précédents outils proposés et fonctionne quand le navigateur est fermé, sauf pour ce qui est des échanges audio et des visioconférences.

Hangouts de Google est un service de messagerie instantanée qui fait partie de la grande bataille des solutions qui luttent pour devenir le moyen privilégié de communication entre les utilisateurs. Le service de Google, fort d’une présence importante sur de nombreuses plateformes et d’un accès web, partait néanmoins en ordre assez dispersé au sein du navigateur maison.

Une nouvelle application pour les gouverner tous

On trouvait en effet une extension permettant de discuter via de petites fenêtres placées sur le bas de l'écran, mais elle nécessitait que le navigateur soit lancé. Une application était bien proposée, mais seulement pour les appels audio et vidéo. Désormais, on aura donc droit à un troisième choix qui devrait être le seul proposé à terme : une application Hangouts distribuée dans le Chrome Web Store.

Une fois installée, elle prend simplement l’interface connue du service pour la déporter sous une forme indépendante sur le bureau. Tout est centré sur une pastille verte affichant les guillemets anglais qui caractérisent Hangouts. Cette pastille, qui n'est pas sans rappeler ce que propose Facebook Messenger sur mobile, reste toujours affichée au premier plan et peut donc être déplacée où l’on souhaite au sein de l'écran. Cliquer dessus permet d’afficher ou de masquer la liste des contacts, présentée soit sous forme classique, soit par ordre de conversations récentes.

Cliquer sur un contact ou sur une conversation ouvre cette dernière et fait apparaître une pastille contenant son avatar au-dessus de la pastille verte principale. Plus on ouvre de conversations, plus les éléments s’empilent verticalement. On peut évidemment refermer une conversation pour ne laisser que ces « gommettes » collées sur le bureau, ou carrément ne plus faire apparaître ces dernières via une croix qui apparait au survol.

hangouts

Il est possible de désactiver l'affichage au premier plan, mais il faut être futé

Notez que l'on peut modifier le comportement de l’application en cliquant sur la petite flèche située à droite du champ « Nouveau Hangout » dans la pastille principale, un choix qui n'est pas des plus intuitifs. On ouvre alors le panneau des options, dans lequel on pourra par exemple indiquer que l’on ne souhaite plus que l’application reste toujours au-dessus des autres, gérer les notifications (voire les désactiver pour un certain temps), consulter les conversations archivées ou la liste des personnes bloquées, choisir de couper l’aperçu des messages reçus ou encore d’afficher le type d’appareil que l’on utilise.

Dans chaque conversation, une flèche orientée vers le coin supérieur droit permettra aussi de fixer la conversation sur le bas de l'écran plutôt que de passer par le système de pastilles. Vous pourrez même décider de l'épingler pour qu'elle reste toujours visible sur votre écran. On ne retrouve par contre plus la petite barre permettant de rouvrir la conversation si jamais elle devait être réduite dans ce mode de fonctionnement, contrairement à ce qui était proposé par l'extension. Il faudra alors le faire d'une autre manière.

Un ensemble pratique et plus cohérent, mais encore largement perfectible

Dans tous les cas, une telle application se révèlera bien plus pratique à l’usage que l'ancienne extension, même si l'on peut espérer des améliorations au niveau de l'ergonomie dans les semaines à venir. On appréciera néanmoins la gestion des conversations et le système de notification, bien plus clair. En effet, dès que l’on a fini de parler et que l’on clique sur une autre application, la fenêtre se ferme et Hangouts n’affiche plus que les petites pastilles.

Cette interface réduite est efficace, d’autant qu’elle intègre toutes les fonctionnalités de la version classique, avec un support complet de Google Voice, des appels téléphoniques et des SMS. Il n'est par contre pour le moment pas proposé d'unifier la gestion de ces derniers avec un appareil mobile par exemple, mais cela a été annoncé lors de la précédente Google I/O et l'arrivée de cette nouvelle application prépare sans doute le terrain dans ce sens.

En outre, et malheureusement, les appels audio et vidéo ouvriront un nouvel onglet du navigateur, et ce même si vous disposez de l'application Appel Hangouts (qui a d'ailleurs été retirée du Web Store), alors qu'elle fonctionnait elle aussi de manière indépendante. Un sort que devrait aussi rapidement subir l'extension Hangouts, qui est pour le moment toujours proposée.


chargement
Chargement des commentaires...