Le kernel Linux 3.17 apporte de nombreuses améliorations

GPU, ARM, ACPI et même la manette de la Xbox One 85
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Disponible depuis dimanche, la version 3.17 du kernel Linux apporte un certain nombre d’améliorations et de corrections. On trouve par exemple la résolution d’un bug qui aurait provoqué en 2038 un problème équivalent à celui de l’an 2000, une meilleure compatibilité avec l’UEFI et une plus grande sécurité pour les plateformes ARM 64 bits.

De nombreuses nouvelles prises en charges côté matériel

Le nouveau kernel Linux est donc disponible depuis peu, et il amène avec lui quelque 11 000 modifications. Certaines sont particulièrement importantes, notamment celles qui permettent désormais au noyau d’être compilé sur plateforme ARM 64 bits avec un nombre accru de protections, notamment tout ce qui touche au dépassement de mémoire tampon (buffer overflow). Côté ARM d’ailleurs, de nouveaux SoC sont supportés : Rockchip RK3288 SoC, Allwinner A23 SoC, Allwinner A31 Hummingbird ou encore Gumstix Pepper AM335x.

Restons dans le support du matériel avec la prise en charge des cartes graphiques AMD Radeon 290. Le noyau 3.17 contient même un support préliminaire de la plateforme Cherry Trail d’Intel, qui était attendue pour rappel cette fin d’année mais qui a finalement été repoussée pour le premier semestre 2015. Coté NVIDIA, on note en outre de nouveaux pilotes open source qui améliorent le support global et les performances des GPU.

Le kernel 3.17 comporte même des améliorations spécifiques au support des manettes de jeu de certaines consoles. Il intronise ainsi la prise en charge du contrôleur de la Xbox One, mais sans la fonction vibration. Pour les PlayStation, c’est le système SIXASIS qui est mieux supporté.

Le ménage continue 

Voici d’autres nouveautés apportées par ce noyau :

  • Le support de la détection de chute libre pour certains portables Toshiba récents (pour provoquer l’activation de mécanismes de protection du disque dur)
  • La prise en charge de la version 5.1 de l’ACPI, qui permet notamment des hibernations plus rapides des appareils
  • Le support de la synchronisation DMA-BUF qui permet la réduction des problèmes en cas de partage des tampons entre plusieurs pilotes graphiques
  • Une meilleure prise en charge des tablettes Wacom
  • De nombreuses améliorations pour KVM sur les plateformes x86
  • Le support de l’EFI pour démarrer Dom0 dans Xen

Enfin, notez qu’un grand ménage continue dans le code du noyau avec le retrait notamment d’un grand nombre de pilotes qui étaient vieux ou qui n’étaient plus entretenus.

Ceux qui savent comment mettre à jour manuellement le kernel Linux pourront le récupérer depuis le site officiel. Pour les autres, la mise à jour ne devrait pas tarder dans les dépôts des distributions.


chargement
Chargement des commentaires...