Redevance TV : François Hollande veut taxer PC, tablette et smartphone

iTaxe 360
En bref
image dediée
Crédits : Nik_Merkulov/iStock/ThinkStock
Loi
Marc Rees

Lors du séminaire du CSA sur « l’audiovisuel, enjeu économique », François Hollande a également souhaité une modification de l’assiette de la redevance TV. Il milite pour une extension de cette contribution aux nouveaux écrans, et donc aux téléphones, PC et tablettes.

En fin de discours au CSA, devant le milieu de l’audiovisuel, le président de la République a aussi lancé le chantier de l’extension de la redevance TV aux nouveaux écrans. « La redevance fait l’objet de questions, la seule détention du poste ne peut être exclue de cette réflexion puisqu’on peut regarder les chaînes du service public sur d’autres instruments que la télévision ». Le message porté par les présidents des chaînes et radios publiques depuis des mois a donc fait mouche au plus haut niveau : François Hollande milite à son tour pour l’assujettissement des nouveaux écrans à la redevance TV, désormais nommée contribution à l’audiovisuel public.

Certes, ce chantier a été initié avec des pincettes : « je rassure, l’objectif n’est pas d’accroitre les recettes. La loi de finances prévoit une augmentation de 3 euros. L’objectif, c’est qu’à rendement constant, sans que cela ne coûte rien de plus à personne, il puisse y avoir une assiette plus large et plus juste. »

Sauf qu’il ne faut pas le nier : une fois le mouvement lancé, la simple détention d’un écran dans un foyer, qu’il soit TV ou tablette ou PC pourrait justifier le paiement de cette taxe. Et peu importe que les flux des chaînes publiques sont désormais noyés et dilués dans l’océan Internet.

Fleur Pellerin avait écarté la piste de cette extension pour la loi de finances pour 2015, laquelle porte la redevance à 136 euros. Elle avait expliqué, main sur le cœur, que le moment n’était pas venu d’accentuer la fiscalité des ménages. Avec la sortie de Hollande, visiblement, ce moment-là est bien programmé pour 2016. 


chargement
Chargement des commentaires...