La 5G selon Orange : capacité multipliée par 1 000 et commercialisation en 2019

Harder, Better, Faster, Stronger 72
En bref
image dediée
Crédits : NorthernStock/iStock/ThinkStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

Orange est décidément très actif ces temps-ci. Après l'annonce de l'arrivée de Netflix sur les Livebox et la publication d'une étude sur la valeur des données personnelles, l'opérateur évoque maintenant la 5G. Cette technologie devrait offrir de nouvelles capacités avec un déploiement commercial prévu pour 2019.

Alors qu'Orange donnera le coup d'envoi de son troisième show « Hello » d'ici moins d'une heure, l'opérateur vient de dévoiler ses plans de déploiement pour la 5G, la prochaine évolution majeure des réseaux de téléphonie mobile. Pour sa mise en place, la société s'est associée avec Alcatel-Lucent, Ericsson, Nokia Solution and Networks et SES Satellite afin de créer la structure PPP 5G. 1,4 milliard d'euros sont affectés à cette entité, dont 700 millions provenant de la Commission européenne. Pour rappel, l'Europe a récemment annoncé un partenariat avec la Corée du Sud afin de travailler de concert sur le développement de la 5G. 

Orange n'y va pas avec le dos de la cuillère concernant ses objectifs. Il souhaite développer  « une capacité sans fil 1000 fois plus puissante que celle des technologies de 2010 », tout en visant une économie d'énergie de 90 % par service. De plus, la 5G devra être capable de supporter la bagatelle d'un milliard de milliards (soit un trillion) de terminaux sans fil, pour 7 milliards de personnes. 

De son côté, Asha Keddy, Vice Présidente de chez Intel, indique qu'il faut revoir sa définition de mesure des performances de la 5G, les Mb/s ne sont pas suffisants selon elle. En effet, il faudrait plutôt s'intéresser aux bits par joule, par Hertz, par mètre carré ou bien par dollars. En effet, selon la représentante du fondeur, la « 5G abordera une variété de défis , y compris l'efficacité énergétique , la performance du spectre , la fiabilité et le coût ».

5G PPP

Mais ce n'est pas tout. Il est également question de sécurité et de fiabilité, mais aussi de « redonner aux utilisateurs un contrôle avancé de leur vie privée », un point décidément à la mode dans le discours de l'opérateur. En effet, on l'évoquait hier lors de la publication d'une étude sur les données personnelles. Il devrait de nouveau en être question lors du show « Hello », il faut dire qu'Orange a besoin de redorer son image après les deux fuites de données de cette année.

Au-delà des annonces sur les performances théoriques de la 5G, un calendrier de déploiement est aussi évoqué. La standardisation de la 5G est attendue pour 2016, tandis que les premières caractéristiques devraient être évoquées fin 2017 ou début 2018. Le déploiement commercial débutera à partir de 2019. Pour rappel, la 3G a débuté fin 2004, contre fin 2012 pour la 4G. Huit ans auront donc été nécessaires pour cette transition, contre sept pour 4G vers 5G si tout se passe bien.

 


chargement
Chargement des commentaires...