Asustor AS7008T et AS7010T : des NAS à plus de 1 000 Mo/s avec l'ADM 2.3

Oui, les ACL Windows sont enfin là ! 6
En bref
image dediée
Stockage
Sébastien Gavois

Asustor vient de dévoiler deux NAS haut de gamme : les AS7008T et AS7010T. Très proches l'un de l'autre, ils exploitent le même processeur (Core i3 4330) ainsi que le même châssis. Le premier dispose de huit emplacements « Hot swap » de 3,5 pouces, contre 10 pour le second.

Après s'être intéressé à l'entrée de gamme avec ses NAS des séries AS-200xT et AS-200xTE, Asustor se penche maintenant sur le haut du panier avec ses AS7000. Pour rappel, cette série avait déjà été présentée lors du Computex qui se tenait à Taipei au mois de juin.

Série AS7000T : on reprend le châssis de l'AS-608T avec un processeur plus véloce

Comme prévu, c'est un Core i3 4330 qui est aux commandes, épaulé par 2 Go de mémoire vive, les Xeon de chez Intel étant réservés aux NAS rackable AS7009 et AS70012 prévus pour prendre place dans les baies de brassage. Rien de nouveau dans le boîtier puisqu'il s'agit du même que celui de l'AS-608T, que ce soit pour l'AS7008T ou le 7010T. Sur ce dernier, le bandeau d'aération qui se trouve au-dessus des baies est remplacé par deux tiroirs supplémentaires. Dans tous les cas, les dimensions sont les mêmes : 215,5 x 293 x 230 mm.

La connectique comprend trois ports USB 3.0, deux USB 2.0 ainsi que deux eSATA. Deux ports réseau Gigabit sont de la partie, mais il est possible de passer au 10 Gb/s (deux connecteurs) via une carte d'extension vendue à part (prix non précisé). La sortie vidéo HDMI est bien évidemment toujours présente, mais elle est cette fois-ci à la norme 1.4a, contre 1.3a sur l'AS-608T. Notez que les AS-200 et 300 étaient déjà passés au HDMI 1.4a. On retrouve aussi une sortie audio numérique S/PDIF ainsi qu'un récepteur infrarouge.

Voici un tableau comparatif proposé par Asustor : 

Asustor AS7008T AS7010T

Plus de 1000 Mo/s en lecture et écriture, à condition d'installer une carte 10 Gb/s

Côté débits, Asustor annonce 1 014 Mo/s en lecture et 1 171 Mo/s en écriture, à condition évidemment d'avoir installé la carte d'extension 10 Gb/s et d'utiliser ses deux connecteurs en agrégation de liens. Dans le cas contraire, il n'est plus question « que » de respectivement 514 et 749 Mo/s avec un seul port 10 Gb/s, tandis qu'il ne sera pas possible de dépasser les 125 et 250 Mo/s avec un ou deux liens à 1 Gb/s.

Les AS7008T et 7010T seront livrés avec l'interface d'administration ADM en version 2.3 qui apporte quelques nouveautés, dont la prise en charge des ACL Windows... qui avait été annoncée pour la mouture 2.2, mais qui n'avait finalement pas été implémentée. Parmi les autres changements, Asustor évoque le support de TFTP et de SMB 2.0, tandis qu'un mode de veille automatique fait son apparition. Le fabricant précise également que l'interface a été revue et corrigée avec un design plus moderne. De plus, il sera possible de modifier le fond d'écran de la page d'identification. Les autres NAS devraient pouvoir profiter rapidement de l'ADM 2.3 une fois qu'il sera disponible, mais rien n'est précisé pour le moment.

Les NAS seront bientôt disponibles d'après le constructeur, mais sans plus de détails. Le prix n'est pas précisé, mais la garantie sera de trois ans, comme sur tous les NAS d'Asustor.


chargement
Chargement des commentaires...