Le moteur de recherche DuckDuckGo bloqué en Chine

« Vous ne passerez pas » 62
En bref
image dediée
Crédits : Hung_Chung_Chih/iStock/Thinkstock
Web
Vincent Hermann

Alors que le moteur de recherche DuckDuckGo a fait récemment son entrée dans iOS 8, il est désormais bloqué en Chine. Il rejoint Google dans les longues listes des sites et services ne passant plus le « Great Firewall of China ».

Un moteur respectueux de la vie privée...

DuckDuckGo est un moteur centré sur le respect de la vie privée. Il se détache nettement de la concurrence, et notamment de Google, par le fait qu’il n’enregistre pas les traces des utilisateurs, notamment car aucune plateforme publicitaire ne se trouve derrière. Bien qu’il soit lui-même un moteur, il agrège les informations d’autres sources pour enrichir ses résultats. Il est également très lié au monde du libre puisqu’une partie du chiffre d’affaires sert à financer certains projets. DuckDuckGo est d’ailleurs le moteur de recherche par défaut de certaines distributions, notamment Mint Linux.

Depuis la semaine dernière, le moteur est présent dans iOS 8, au même titre que Bing, Google et Yahoo. Nous avions d’ailleurs relevé ce choix d’Apple qui n’avait rien d’anodin, dans une époque où les sociétés trop liées à Google se tournent vers d’autres sources d’informations et de financement, comme on a pu le voir avec Mozilla notamment.

... qui n'est plus le bienvenu en Chine 

Et voilà que le méta-moteur de recherche se retrouve bloqué en Chine. Bien que le blocage semble remonter au début du mois, l’information n’a pas été relevée tout de suite. Il a fallu que le site Tech In Asia pose la question via Twitter à DuckDuckGo pour qu’une confirmation intervienne. C’est le PDG de l’entreprise lui-même, Gabriel Weinberg, qui a répondu : « Pour autant que nous le sachions, nous avons bien été bloqués ».

Interrogé sur les raisons qui auraient pu pousser la Chine à bloquer DuckDuckGo, Weinberg a indiqué qu’il n’en avait « pas la moindre idée ». Il a simplement ajouté peu de temps après que le blocage était effectif depuis « quelques semaines ».

Si l’on examine le site GreatFire, on peut voir que des informations contradictoires sur l’état de disponibilité sont déjà à noter durant les mois de juin et juillet. Par contre, le mois de septembre s’illumine tout à coup en rouge, dès le 3. Les cases n’ayant aucune couleur sont simplement les dates pour lesquelles le site n’a pas reçu d’informations.

duckduckgo

Cependant, il n’est pas nécessaire d’aller chercher bien loin des éléments de réponse. L’une des caractéristiques de DuckDuckGo est que les résultats ne sont pas filtrés, censurés ou autres. Un problème en Chine, le pays exigeant notamment que des serveurs soient présents sur place pour y gérer les données. Comme le rappelle Tech In Asia, Bing et Yahoo ont accepté, mais pas Google, qui a officiellement fermé ses bureaux chinois en 2010. D’ailleurs, le moteur de recherche y est complètement bloqué depuis juin dernier.

On notera que la situation chinoise pourrait se retrouver à terme en Russie, en raison de plusieurs lois votées cette année et qui risquent de modifier fortement le paysage technologique dans le pays. Par exemple, les entreprises étrangères auront l’obligation de mettre en place des serveurs au sein du pays pour stocker les informations relatives aux utilisateurs. Des firmes telles que Microsoft, Google, Apple, Facebook ou encore Twitter y seront donc soumises, et tout refus entrainera le blocage des services associés.


chargement
Chargement des commentaires...