Derrière le texte de l'écran du Ctrl+Alt+Suppr : Steve Ballmer

#LancerDeChaises 64
En bref
image dediée
Crédits : Hlib Shabashnyi/iStock/Thinkstock
OS MàJ
Vincent Hermann

Mise à jour : Nous avions indiqué que Steve Ballmer se cachait derrière le texte du fameux écran bleu de Windows. Il s'agit d'une confusion : il a rédigé celui de l'écran (bleu effectivement) qui apparaissait quand on effectuait la combinaison Ctrl + Alt + Suppr, apparue avec Windows 3.1. Nous nous excusons pour cette erreur.

Les origines du BSOD, le fameux « écran bleu de la mort », remontent au tout premier Windows.  Dans sa forme la plus connue, présente de Windows 3.1 jusqu’à l’arrivée de Windows XP pour le grand public, saviez-vous que son texte avait été rédigé par Steve Ballmer en personne ?

Le BSOD, pour Blue Screen of Death, a longtemps été un élément distinctif de Windows, au même titre que le menu Démarrer. Durant toute l’époque des systèmes 16 bits ou hybrides 16/32 bits (branche 9x), il n’était pas rare qu’une application cause problème et entraine avec elle le reste du système.

C’était encore plus le cas à l’époque des premiers Windows. Jusqu’à l’apparition de Windows NT 3.1 en 1993, le système de Microsoft était caractérisé par un multitâche coopératif, comme d’autres vieux systèmes, à l’instar de Mac OS 9. Dans ce type de multitâche, tous les processus sont actifs en même temps, mais doivent permettre aux autres de fonctionner. Si l’un d’entre eux cause problème, il risque de créer un effet boule de neige.

Pour la sortie de Windows 3.1, l’équipe chargée du développement travaillait sur la fameuse combinaison Ctrl + Alt + Suppr, pour reprendre la main justement sur une application qui causerait des difficultés. Steve Ballmer, alors directeur de la division Systems, se rendait régulièrement dans cette équipe pour voir l’avancée du travail. La nouvelle fonction lui plut, mais il n’aima pas le texte. Selon Raymond Chen, développeur chez Microsoft, l’équipe le mit au défi de faire mieux.

bsod

Quelques jours plus tard, il envoya un email pour proposer le texte présent dans la capture ci-dessus. Selon Chen, ce texte fut appliqué sans pratiquement rien changer. Notez qu’à l’arrivée de Windows 95, il fut légèrement remanié, mais sans changer les bases du message. Aujourd’hui, dans Windows 8, les choses ont cependant largement évolué puisque le texte est beaucoup plus court et affiche une émoticône triste.

Dernière mise à jour le 18/09/2014 16:15:44

chargement
Chargement des commentaires...