Les écoliers Anglais éveillés au code informatique dès cinq ans

Code save the Queen 93
En bref
image dediée
Crédits : michaeljung/iStock/Thinkstock
Loi
Xavier Berne

Si la question de l'apprentissage de l'informatique à l'école continue de faire débat en France, nos voisins d'outre-Manche viennent pour leur part de sauter le pas. Dès cette rentrée les écoliers anglais seront ainsi éveillés au code à partir de l'école primaire.

Alors que la plupart des enfants de France et du Royaume-Uni reprennent le chemin de l’école, la BBC revient aujourd’hui sur la mise en oeuvre, à partir de cette rentrée, de changements importants dans les programmes scolaires. Les autorités britanniques ont en effet actualisé durant l’été l’équivalent de notre socle commun de connaissances, ces savoirs fondamentaux que chaque élève doit maîtriser à l’issue de sa scolarité obligatoire. En l’occurrence, il est ainsi question de mettre l’accent sur la « rédaction, la résolution de problèmes, la modélisation mathématique et la programmation informatique ». D’après l’exécutif, ces compétences sont fondamentales en vue de la poursuite d’un cursus universitaire ou bien pour tout futur emploi.

Dès cinq ans, tous les jeunes Anglais seront ainsi éveillés au code informatique. Cet apprentissage évoluera au fil du temps, afin que les élèves sachent d’ici leur quatorze ans comprendre et appliquer les principes fondamentaux de la science informatique, notamment en termes d’algorithmes et de représentation de données. Ils devront par exemple savoir utiliser au moins un langage de programmation (dont un textuel). Les professeurs enseigneront par ailleurs les fonctions logiques de calcul booléen (de type ET et OU). Cet apprentissage portera également sur le matériel et sur les aspects relatifs aux usages concernant la protection de la vie privée par exemple.

« Le noyau de l'informatique, c’est la science informatique, qui apprendra aux élèves les principes de l'information et du calcul, comment les systèmes informatiques fonctionnent, et comment utiliser ces connaissances pour programmer. Avec de telles connaissances, les élèves seront en capacité de créer des programmes, des systèmes et tout un panel de contenus. L’informatique permet également aux élèves de développer une culture numérique, qu’ils pourront mobiliser afin de s’exprimer et développer leurs idées » retient le programme britannique.

Pendant ce temps, en France

De fait, l’orientation suivie par le Royaume-Uni n’est pas très éloignée de celle que s’apprête à suivre la France. Le proiet de « socle commun de connaissances, de compétences et de culture » qui devrait entrer en vigueur à la rentrée 2016 prévoit en effet que chaque élève, d’ici la fin de sa scolarité obligatoire, ait été « initié au fonctionnement, au processus et aux règles des langages informatiques », de telle sorte qu’il soit « capable de réaliser de petites applications utilisant des algorithmes simples ». Cette version du socle, qui doit encore être confirmée par la nouvelle ministre de l’Education, ne précise cependant pas à quel stade ces enseignements auront lieu (dès le primaire ou seulement à partir du collège ?).

L’exécutif semble néanmoins suivre la piste d’un enseignement obligatoire et systématique de l’informatique au collège, et d’un éveil simplement facultatif et en dehors du temps scolaire (dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires) pour le primaire. « Le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture prévoit une initiation des élèves à l’informatique, et notamment à son langage. Cet enseignement sera dispensé à tous dès 2016. En outre, dès l’école primaire, des activités pourront être organisées sur le temps périscolaire » a ainsi affirmé hier le ministère de l’Education nationale à l’occasion de la rentrée.


chargement
Chargement des commentaires...