Steve Ballmer démissionne du conseil d'administration de Microsoft

Bill Gates reste lui 94
En bref
image dediée
Société
Sébastien Gavois

Steve Ballmer vient d'annoncer qu'il démissionnait de son poste de membre du conseil d'administration de Microsoft. Dans une lettre ouverte, l'ancien PDG explique qu'il va avoir un calendrier chargé entre ses cours et la saison de NBA qui va débuter... mais cela pourrait bien ne pas être les seules raisons.

Steve Ballmer démissionne « immédiatement » pour s'occuper de ses petites affaires

L'année dernière au mois d'août, Steve Ballmer annonçait qu'il souhaitait prendre sa retraite au cours des prochains mois. Microsoft est donc partie à la recherche d'un nouveau PDG et l'a trouvé en la personne de Satya Nadella qui a pris officiellement ses fonctions début février. Pour autant Steve Ballmer n'avait pas complètement laissé tomber Microsoft puisqu'il était toujours membre du conseil d'administration. Mais hier soir, il annonçait sa démission « immédiate ».

Dans une lettre ouverte adressée à son remplaçant et publiée sur le site de Microsoft, il explique les raisons de son choix. « Depuis mon départ il y a six mois, j'ai été très occupé. La combinaison des Clippers, des contributions civiques, de l'enseignement et des études prennent beaucoup de temps » y explique-t-il. Pour rappel, il a récemment racheté l'équipe de basket de Los Angeles.

Sans surprise, il indique également qu'il reste profondément attaché à Microsoft, une société où il a passé 34 ans et dont il a été le second PDG après Bill Gates. Il renouvelle sa confiance à l'équipe en place et ajoute que « Microsoft devra faire preuve d'audace et réaliser de gros paris afin de réussir dans ce nouvel environnement ». Il est ici question du mobile et du cloud, deux éléments cruciaux pour la société de Redmond. Il ajoute enfin qu'il « continue aimer discuter de l'avenir de l'entreprise », un moyen de laisser la porte entre-ouverte.

Satya Nadella « appuie » sa décision

Satya Nadella, actuel PDG, répond à Steve Ballmer... de manière bien plus expéditive. En effet, après l'avoir remercié pour son travail, il annonce : « vos idées et votre leadership nous manqueront beaucoup dans le cadre du conseil d'administration, je comprends et j'appuie votre décision ». Il lui souhaite ensuite bonne route dans ses nouvelles aventures.

Néanmoins, cette annonce-surprise qui « prend effet immédiatement » soulève quelques questions. En effet, depuis son arrivée en tant que nouveau PDG, Satya Nadella a amorcé un changement important dans la stratégie de Microsoft. Comme le notent par exemple nos confrères de CNet.com, la présence de l'ancien PDG au conseil d'administration aurait pu conduire à des situations difficiles. Steve Ballmer n'était-il pas en accord avec la nouvelle ligne de conduite menée par Satya Nadella, dont la récente annonce de suppression de 18 000 postes ?

Quoi qu'il en soit, sachez que Bill Gates reste toujours membre du conseil d'administration, au moins pour le moment. Aucun remplaçant à son poste n'a été annoncé pour le moment.


chargement
Chargement des commentaires...