L’hébergeur Hulkfile contraint de fermer après les fuites d'Expendables 3

Hulk, file dans ta chambre 77
En bref
image dediée
Crédits : Lionsgate
Justice
Xavier Berne

Attaqué en justice suite à la fuite, avant sa sortie en salles, du film « Expendables 3 », l’hébergeur de fichiers Hulkfile vient d’annoncer qu’il allait fermer définitivement ses portes. Explications. 

Alors que sa sortie n’est que pour demain aux États-Unis (et la semaine prochaine en France), voilà plus de quinze jours qu’une version piratée du film « Expendables 3 » circule sur Internet. Afin de limiter malgré tout la diffusion de ce long-métrage dans lequel joue notamment Sylvester Stallone, le studio Lionsgate a rapidement chargé des prestataires extérieurs d’envoyer des centaines de demandes de retrait, dans l’espoir que les fichiers illicites disparaissent le plus rapidement possible du Web.

Au total, ce sont plus de 10 000 liens (de fichiers torrent, de téléchargement direct, de streaming...) dont la suppression a ainsi été réclamée en l’espace de quelques jours. Sauf que tous les sites invités à procéder à ce grand ménage ne se sont pas pliés aux requêtes du studio. Or la législation applicable aux hébergeurs veut que la responsabilité de ces intermédiaires est engagée si, une fois averti de l’illicéité manifeste d’un contenu présent sur leurs serveurs, ils n’ont pas promptement agi afin de le supprimer ou d’en bloquer l’accès.

Face à une décision de justice impossible à mettre en oeuvre, Hulkfile ferme ses portes

Résultat : Lionsgate a assigné six sites devant les tribunaux américains, dont le moteur de liens « Limetorrents.com » ou l’hébergeur de fichiers « Hulkfile.eu ». Ce dernier vient d’ailleurs de fermer ses portes aux internautes américains, et prévoit d’en faire prochainement de même pour le reste du monde. Et pour cause. La semaine dernière, la justice a ordonné la saisie de tous les biens financiers appartenant aux opérateurs de ces sites. Elle les a également enjoint à prendre « toutes mesures » visant à faire cesser l’atteinte aux droits d’auteur de Lionsgate, y compris en arrêtant de renvoyer, d’héberger ou de permettre l’accès au film en question (consulter l’injonction préliminaire).

Le problème est que cet ordre est très large, et qu’il revient pour l’hébergeur Hulkfile à devoir surveiller un par un tous les fichiers qui sont uploadés sur ses serveurs par des utilisateurs tiers. Pas simple. « Hulkfile.eu n'est plus accessible aux États-Unis et sera bientôt complètement fermé. Nous ne pouvons pas continuer nos activités sur la base d’une [telle] injonction » a ainsi annoncé le responsable du site, dont les services s’apparentent à ceux de DropBox, auprès de TorrentFreak.

hulkfile

Selon l’hébergeur, Lionsgate aurait envoyé une requête DMCA traditionnelle, sans passer par l’interface spécialement conçue à cet effet par ses soins. Et en raison de la période actuelle de vacances, la demande aurait été traitée en retard.

Quoi qu’il en soit, Hulkfile a indiqué à nos confrères que ses utilisateurs auraient la possibilité de transférer leurs données vers un autre hébergeur. La pilule semble néanmoins très amère pour les administrateurs de la plateforme : « Chaque jour, un nouvel hébergeur de fichiers ouvre ses portes quelque part. La seule façon pour les ayants droit de protéger leurs œuvres, c’est de coopérer, pas de se battre ». 


chargement
Chargement des commentaires...