Ubisoft estime qu'il pourrait tirer plus de LoL

The Greedy Quest for Epic Loot 63
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Lors de la Game Developers Conference de Cologne, Teut Weidemann, un cadre d'Ubisoft, a été l'auteur d'une sortie plutôt remarquée concernant League of Legends. Selon lui, Riot Games ne monétise pas de manière optimale son jeu, et pourrait aisément doubler ses revenus, quitte à contrarier ses fans. Explications. 

League of Legends est sans nul doute un des jeux free-to-play les plus populaires en ce moment. Le titre parvient à fédérer plus de 30 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, mais aux yeux de Teut Weidemann, l'homme qui supervise Anno Online et The Settlers Online chez Ubisoft, Riot Games pourrait mieux faire concernant la monétisation de son jeu.

En s'appuyant sur les données de cette étude de SuperData concernant le revenu moyen par utilisateur (ARPU) généré par les jeux free-to-play, l'homme est parvenu a déterminer qu'en moyenne, Riot Games encaissait 42 millions de dollars par mois. En prenant pour base un revenu moyen par utilisateur payant (ARPU) de 35 dollars, qu'il considère comme « une valeur standard dans l'industrie que de nombreux jeux à succès dépassent », il conclut que seulement 3,75 % des joueurs de League of Legends passent à la caisse.

Une valeur plutôt basse mais pourtant proche de la vérité puisque des employés de Riot lui ont confirmé que ce taux était inférieur à 5 % pour League of Legends.  À titre de comparaison Weidemann explique qu'« habituellement le taux de conversion pour les titres basés sur un client de jeu est compris entre 15 et 25 %. World of Tanks en est même à 30 % », rapportent nos confrères de GamesIndustry.

« 5 % c'est plutôt mauvais », estime le cadre d'Ubisoft, ajoutant que cela n'est dû au fait que « League of Legends donne trop de choses gratuitement et ne vend pas de pouvoirs. Riot pourrait vendre des champions exclusivement payants. Ils pourraient, mais il y aurait des émeutes du côté des clients. S'ils me laissaient changer League of Legends, je pourrais doubler ses revenus. Ils pourraient se permettre de perdre 60 % de leur base de clients et se faire encore deux fois plus d'argent ». 

Alors que le modèle économique retenu par League of Legends semble plaire aux joueurs, il ne fait pas l'unanimité du côté des acteurs de l'industrie. Pourtant Riot parvient à générer assez de revenus pour maintenir son titre à flot et créer de nouveaux contenus régulièrement. Il pourrait être tentant pour l'éditeur de vouloir gonfler ses chiffres en adoptant les solutions proposées par Ubisoft, mais à quoi bon prendre de tels risques quand l'affaire marche déjà ?


chargement
Chargement des commentaires...