Ne dites plus « crowdsourcing » mais « production participative »

Voire « production collaborative » 42
En bref
image dediée
Loi
Xavier Berne

Les membres (bénévoles) de la fameuse Commission générale de terminologie et de néologie viennent de proposer un nouvel équivalent français pour un terme étranger. À la place de « crowdsourcing », ils préconisent de parler de « production participative ».  

Par crowdsourcing, la Commission entend tout « mode de réalisation d'un projet ou d'un produit faisant appel aux contributions d'un grand nombre de personnes, généralement des internautes ». Un excellent exemple récent peut d’ailleurs être utilisé : la campagne de ressaisie des déclarations d’intérêts des parlementaires lancée il y une dizaine de jours par l’association Regards Citoyens. En l’espace d’une semaine et grâce au travail de près de 8 000 volontaires, les données contenues dans les formulaires des plus de 900 sénateurs et députés français ont pu être extraites en vue d’une meilleure analyse.

La Commission, qui avait beaucoup fait parler d’elle lorsqu’elle avait proposé l’équivalent de « mot-dièse » pour « hashtag », précise que l’on « peut, par exemple, recourir à la production participative pour concevoir un logiciel ou pour élaborer une encyclopédie ». Difficile ici de ne pas y voir une référence implicite à Wikipédia. À noter que s’il est proposé d’utiliser « production participative » à la place de « crowdsourcing », l’institution précise que l’expression « production collaborative » est également utilisée.

Rappelons enfin que s’agissant du « crowdfunding », la Commission a d’ores et déjà proposé un équivalent : « financement participatif ». Par-là, il était question de « financement faisant appel à un grand nombre de personnes, généralement des internautes, pour qu'elles investissent les fonds nécessaires à l'aboutissement d'un projet », indique un avis paru en mai 2013 au Journal Officiel. L’institution avait alors fait l'objet de peu de critiques, en tout cas moins que lorsqu'elle avait conseillé d’utiliser précédemment « cybercaméra » au lieu de « webcam », « cinédom » à la place de « home cinéma », ou bien encore « textopornographie » pour « sexting ». 


chargement
Chargement des commentaires...