Permission des applications Android : Google pourrait revoir sa position

Et ce serait une bonne chose pour tout le monde 65
En bref
image dediée
Crédits : AAAAA> AAAAAAA/iStock/Thinkstock
OS
David Legrand

Si les questions concernant la vie privée prennent de plus en plus d'importance, Google a plusieurs fois montré qu'il n'était pas très disposé à y mettre du sien du côté d'Android, notamment pour ce qui est de la gestion des autorisations des applications. Mais avec l'arrivée de la prochaine mouture de l'OS, cela pourrait peut-être changer.

Il y a quelques mois, on a assisté avec regret à la fermeture de Google concernant sa politique de gestion des permissions des applications. En effet, s'il était possible de pouvoir autoriser telle ou telle possibilité à chacune de celles installées sur un appareil, ce n'était plus possible nativement, et il fallait alors se tourner vers des moutures telles que Paranoid Android afin de pouvoir en profiter.

Android propose une gestion des permissions moins bonne que Facebook

Malheureusement, cette question est importante, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que certains développeurs abusent clairement de ce phénomène. La moindre application ou le plus petit jeu demande à accéder à vos fichiers, vos contacts, votre historique d'appels, etc. Cela n'est le plus souvent pas nécessaire à leur bon fonctionnement, et l'on se demande bien ce qu'il est fait de ces informations et comment elles sont stockées et sécurisées.

Boutic Nancy Android AutorisationsAndroid Autorisations

Ces autorisations sont-elles toutes nécessaires ? Vous ne pourrez dans tous les cas pas les refuser

Si un accord est bien demandé, il se fait via une fenêtre unique (voir ici pour les détails), que peu d'utilisateurs regardent en général, et il n'y a aucune alternative proposée : les accepter ou ne pas installer l'application. Numendil s'était d'ailleurs fait l'écho dans un billet en plusieurs parties (ici, et encore ) de cette problématique qui inquiète de plus en plus les utilisateurs. C'est d'autant plus un souci qu'outre les abus et le manque de contrôle laissé à l'utilisateur sur ses propres données, cela donne un avantage de poids à des plateformes telles que Facebook, qui gèrent mieux cette question, ou le concurrent principal : iOS.

La concurrence fait mieux, les utilisateurs s'impatientent : Android doit s'adapter

En effet, outre le comportement propre des applications, il est obligatoire de demander un accord explicite à l'utilisateur dans l'OS mobile d'Apple pour accéder à ses contacts, sa position géographique, ses données, etc. De plus, une fois donné, cet accord peut être simplement révoqué dans les paramètres, que ce soit pour leur accès complet, ou celui accordé en arrière-plan (ce qui est en plus une bonne manière d'économiser de la batterie).

Autant dire qu'avec les affaires récentes, cela pouvait faire tâche et donner l'impression que les avantages d'Android n'étaient qu'une sorte de pot de miel géant permettant à n'importe quelle application de venir récolter aisément des données sur nous.

Android L Autorisation Application
Crédits : XDA Developers

Cela pourrait néanmoins changer si l'on en croit l'équipe d'XDA, qui indique avoir découvert une fonctionnalité qui n'a pas encore été annoncée et qui aurait pour but d'effectuer des demandes d'autorisation lors de l'utilisation d'une application, celles-ci pouvant être refusées, comme cela est le cas sur iOS.

Si cela se confirme ce sera une bonne nouvelle, mais Google a déjà montré sa capacité à nous décevoir en la matière. Il faudra donc attendre que cela soit confirmé et largement activé avant de se réjouir.


chargement
Chargement des commentaires...