Simplification des démarches : l'exécutif lance un appel à idées sur Internet

« En France, on a pas de pétrole, mais on a des idées » 77
En bref
image dediée
Crédits : seb_ra/iStock/Thinkstock
Web
Xavier Berne

Engagé dans son « choc de simplification », le gouvernement vient de lancer une consultation publique dont l’objectif est de déboucher sur de nouvelles mesures censées rendre plus facile la vie des administrés. Les contributions et commentaires peuvent être déposés jusqu’au 15 septembre sur le site « faire-simple.gouv.fr ». 

faire simple consultation simplification

« Nous recensons, dès à présent, sur le site gouvernemental www.faire-simple.gouv.fr, des exemples [de difficultés administratives rencontrées par les Français]. Puis nous avons mis en place un système très construit, méthodologique, de traitement de ces données dans le cadre d’un programme sur trois ans, qui, massivement, va simplifier les démarches des Français » promet aujourd’hui le nouveau secrétaire d’État en charge de la Réforme de l’État et de la simplification, Thierry Mandon, dans une vidéo diffusée par l’exécutif.

Le gouvernement vient en effet de lancer un grande consultation publique censée durer deux mois, et qui porte sur les « petites et grandes tracasseries » rencontrées par les usagers de l’administration. Chaque citoyen est ainsi invité à faire savoir aux pouvoirs publics, via le site « Faire-Simple » ou bien par voie postale, quelles sont les démarches qui l’agacent le plus. Il est également possible de formuler des propositions, ou bien de commenter celles des autres internautes - voire de les soutenir.

Un premier train d’annonces promis pour avant la mi-octobre

L’exécutif assure d’ailleurs être déjà sur le pied de guerre. « Pendant toute la durée de la consultation, les contributions obtenues sur « Faire Simple » seront régulièrement envoyées [aux différents ministères], afin qu’ils puissent déterminer les mesures prioritaires à mettre en œuvre » promet-on. Une fois la consultation terminée, c’est-à-dire après le 15 septembre, un compte-rendu sera publié et un premier train de mesures annoncé d’ici le début du mois d’octobre, en fonction de ce qui aura été retenu.

L’état d’avancement de chaque mesure devrait par ailleurs être consultable « en temps réel » sur le site officiel « Faire Simple ». On notera cependant que le site « simplification.modernisation.gouv.fr », qui propose déjà un tel suivi de précédentes mesures de simplification annoncées l’année dernière, n’est absolument pas à jour ! Par exemple, pour la mesure concernant la refonte du site data.gouv.fr, l’état d’avancement est bloqué à mi-chemin. Pourtant, le nouveau site a bien ouvert ses portes à la fin 2013... Il en va de même pour la publication d’un vade-mecum relatif à l’ouverture des données publiques, qui a bien été publié en septembre dernier, en dépit de ce que suggère le site gouvernemental.

suivi simplification data.gouv.fr

Peut-être doit-on suggérer au gouvernement, dans le cadre de cette consultation, de penser à mettre à jour son site Internet de suivi d’avancement des mesures de simplification ?


chargement
Chargement des commentaires...