L'ARCEP dévoile les couvertures 4G d'Orange, Bouygues, SFR et Free Mobile

Et la qualité de leurs services en 4G, 3G et 2G 69
En bref
image dediée
Téléphonie
Nil Sanyas

L'autorité de régulation des télécoms a dévoilé hier soir les taux de couverture 4G des quatre grands opérateurs mobiles français. L'occasion pour nous de comparer ces données avec celles officiellement annoncées par les opérateurs ces derniers mois. L'ARCEP a aussi profité de la soirée pour diffuser son observatoire de la qualité des services mobiles, faisant ainsi suite à son observatoire sur le réseau fixe publié récemment.

Bouygues conforme à ses annonces, Orange un peu moins

Quels sont les taux de couverture 4G au mois de juillet 2014 des quatre opérateurs mobiles disposant d'une licence ? Jusqu'alors, répondre à cette question était difficile pour deux raisons. En premier lieu, Free Mobile n'a jamais communiqué sur le sujet, et SFR est plutôt discret sur le sujet ces derniers mois. La deuxième raison est que les chiffres sont fournis par les opérateurs, sur leur seule bonne foi.

Et selon l'ARCEP, la couverture de la population en 4G par Bouygues Telecom est bien de 70 % (et 22 % du territoire), soit précisément ce qu'il annonce depuis quelques jours. Orange, qui déclare pour sa part couvrir 69 % de la population en très haut débit mobile, est légèrement en retrait selon les calculs de l'autorité, avec un un taux de 66 % (et 18 % pour le territoire). Mais c'est du côté de SFR et Free Mobile que cela se gâte.

ARCEP 4G observatoire

L'opérateur au carré rouge annonce officiellement une couverture de 40 % depuis le mois de janvier dernier. « Plus d’un an après avoir lancé la 4G en France pour les particuliers et les entreprises, SFR atteint son objectif ambitieux et couvre désormais plus de 40 % de la population en 4G soit 1 200 villes dans lesquelles la 4G de SFR est présente au 31 décembre 2013 » déclarait même l'opérateur.

SFR et Free Mobile rappelés à l'ordre

Six mois plus tard, d'après l'ARCEP, ce taux n'est en réalité que de 30 % de la population, et à peine 1,7 % du territoire. Une véritable claque infligée à SFR. L'autorité indique d'ailleurs dans ses documents que l'opérateur a modifié, à sa demande, sa carte de couverture 4G, ceci afin de gagner en fiabilité. Une demande similaire a d'ailleurs été réalisée auprès de Free Mobile. Ce dernier, toujours selon l'ARCEP, couvre 24 % des Français en 4G aujourd'hui et 1,5 % du territoire.

Les taux ridicules de couverture de Free et SFR impliquent que seules les grandes villes sont couvertes, et il ne serait pas surprenant que certaines ne le soient que partiellement. A contrario, Bouygues et Orange évoluent dans une autre sphère. Les cartes fournies par l'ARCEP montrent en tout cas de fortes disparités entre les différents opérateurs.

ARCEP 4G observatoire

L'avance de Bouygues est ici évidente, et la faible couverture de SFR et Free Mobile est tout aussi flagrante. Selon l'ARCEP, lors de ses tests réalisés en avril et mai dernier, la carte de Bouygues Telecom a présenté un taux de fiabilité de 98 %, contre 97,4 % pour Orange, 91,6 % pour Free et 87,3 % pour SFR. On comprend dès lors mieux pourquoi ces deux derniers, et plus particulièrement SFR, ont été rappelés à l'ordre par l'autorité.

Le taux de fiabilité des cartes pour la 4G a d'ailleurs été recalculé en juillet, et les résultats sont bien supérieurs puisque l'on obtient 93,4 % pour Free Mobile et même 93,9 % pour SFR. L'amélioration est ainsi très nette, bien que l'on soit encore loin de la perfection. Mais « l’ARCEP veillera à ce que la fiabilité de ces cartes continue de s’accroître à l’avenir » assure l'institution.

Qualité 4G : d'excellents résultats, à quelques exceptions près 

Enfin, concernant les débits et la qualité des réseaux, il est indiqué qu'en 4G, du fait du caractère encore expérimental des tests, les détails par opérateur ne sont pas encore fournis. Tout juste apprenons-nous que tout opérateur confondu, les débits médians sont de 17,9 Mbits/s en téléchargement, et de 5,5 Mbits/s en upload, contre 7,2 Mbits/s de download pour la 3G et 1,5 Mbits/s pour le débit montant, toujours en 3G. Les débits médians se sont donc multipliés grossièrement par trois entre les deux générations de réseaux mobiles.

L'ARCEP indique qu'avec un forfait 4G (mais peu importe le réseau capté), le taux de réussite pour accéder à un site internet est de 96,7 % pour l'opérateur le moins performant et de 98,9 % pour le plus performant. L'autorité se refuse pour le moment de citer les noms des opérateurs concernés. Ces taux atteignent 95,9 % pour le moins bon et 100 % pour le meilleur si l'on s'intéresse à la diffusion d'un flux vidéo.

Quant au téléchargement d'un fichier de plusieurs Mo, des écarts gigantesques ont été repérés par l'autorité selon la taille du fichier. Pour 5 Mo, les taux sont excellents puisqu'ils sont de 98,4 % pour le pire opérateur et 99,6 % pour le meilleur. Même bilan pour un fichier de 25 Mo, avec 96,2 % pour le bonnet d'âne et 99,6 % pour le premier de la classe. A contrario, pour un fichier de 50 Mo, le cancre termine avec un taux de réussite de 48,7 %, très loin derrière le numéro un (98,9 %). Sans surprise, les conclusions sont similaires pour l'envoi de fichiers. Si les taux varient du bon à l'excellent pour 1 et même 10 Mo, l'envoi d'un fichier de 20 Mo a poussé le dernier de la classe à un taux de 77,3 %. Le premier, lui, n'est qu'à 91,8 %, preuve que la qualité de l'upload est encore loin d'être parfaite, peu importe les opérateurs.

Qualité 2G/3G : Orange domine tous les opérateurs

Et si du côté de la 4G, les détails manquent encore, pour l'UMTS (3G), l'ARCEP n'hésite pas à préciser ses données. Sans surprise, Orange domine largement les débats sur quasi tous les critères de l'autorité. Si du côté de l'upload, des écarts existent sans être gigantesques, du côté des débits descendants, le graphique ci-dessous montre le net avantage en faveur de l'opérateur historique.

ARCEP 3G download upload

Free Mobile est en vert. Les autres opérateurs ont leur couleur habituelle.

Concernant la qualité de service de voix et de données en 3G, Free Mobile est de très loin l'opérateur affichant le plus de mauvais résultats, suivi par SFR. Orange, encore lui, affiche pour sa part les meilleurs résultats, sans contestations possibles. Sur 105 indicateurs différents pour la voix, l'opérateur historique a ainsi obtenu 78 indicateurs supérieurs voire très supérieurs à la moyenne, contre à peine 16 pour Bouygues, 5 pour SFR et... 1 pour Free Mobile. Même chanson du côté des données. Sur 153 indicateurs différents, Orange réalise la performance de surpasser la moyenne 135 fois, contre 59 fois pour Bouygues, 33 fois pour SFR et... encore une seule et unique fois pour Free Mobile.

L'ARCEP indique par exemple qu'à l'extérieur des bâtiments, pour l'ensemble des communes et agglomérations testées par ses soins, le taux de communications réussies et maintenues deux minutes est de 95,6 % en moyenne peu importe les opérateurs. Orange surpasse toutefois cette moyenne, tandis que les autres opérateurs sont à peu près égaux. Par contre, en rajoutant comme critère une qualité parfaite de son, ce taux moyen tombe à 86,7 %, sachant qu'Orange est largement au-dessus et que Free Mobile est bien en-dessous. Ce dernier semble donc touché par des problèmes de qualité audio.

Notez qu'à l'intérieur des bâtiments, ces taux sont quasi équivalents, à un point près. Qui plus est, plus la ville est peuplée, plus ces taux augmentent. Les agglomérations de plus de 400 000 habitants affichent par exemple un taux de réussite moyen de 97,6 % à l'extérieur des bâtiments pour une communication réussie et maintenue deux minutes. En rajoutant une qualité audio parfaite, cette moyenne tombe à 91,8 %. Et le bilan selon les opérateurs est globalement similaire, avec Orange au-delà de la moyenne, et Free Mobile en deçà.

Précisions intéressantes : l'ARCEP indique aussi des chiffres sur la qualité des réseaux sur les autoroutes françaises ou encore sur les lignes de TGV. Concernant les premières, la moyenne pour un appel de deux minutes est de 93,3 %. Quant aux lignes de TGV, ce taux s'écroule à 76,4 %, sachant que tous les opérateurs sont au-dessus de cette moyenne, sauf Bouygues Telecom.

ARCEP qualité service mobile TGV

Enfin, concernant les taux de réussite pour accéder à un site web, la moyenne tout opérateur confondu est de 89,9 %. Bouygues et Orange dépassent cette moyenne, tandis que Free Mobile, à nouveau, est en dessous. Même logique en ce qui concerne la vision d'une vidéo sur le web, avec un taux moyen de 80,4 % (et à peine 73,2 % avec une qualité vidéo parfaite), avec Free Mobile en retrait, tandis que tous ses concurrents affichent des taux supérieurs. Il s'agit ici des résultats à l'extérieur des bâtiments. À l'intérieur, il faut retirer deux à trois points à toutes ces données.


chargement
Chargement des commentaires...