VDSL2 en distribution indirecte cet automne : 4,45 millions de lignes éligibles

Mais il faut toujours en avoir une courte 81
En bref
image dediée
Crédits : alphaspirit/iStock/Thinkstock
FAI
Sébastien Gavois

L'ARCEP vient d'annoncer que le VDSL2 sera prochainement accessible sur les lignes en distribution indirecte. On passe ainsi de 8,7 % des lignes éligibles à près de 15 %. Le déploiement commercial est prévu pour cet automne.

VDSL2

Le VDSL2 permet d'atteindre des débits de plus 100 Mb/s sur des lignes très courtes alors que l'ADSL2+ ne dépasse pas les 25 Mb/s. L'upload en profite également pour dépasser les 1 Mb/s et parfois monter jusqu'à 50 Mb/s. Problème, cette technologie nécessite d'avoir une ligne très courte : il est souvent question de moins de 1000 à 1500 mètres, au-delà il n'y a aucun gain. De plus, il faut être en distribution directe et donc ne pas passer par un sous répartiteur (voir notre dossier). 

Mais une annonce attendue vient enfin d'être officialisée par l'ARCEP : « le comité d’experts indépendant rend un avis favorable permettant l’extension du VDSL2 à l’ensemble des lignes depuis un NRA sur la boucle locale de cuivre d’Orange ».

Mais le gendarme des télécoms tempère quelque peu la portée de cette annonce : « cependant, bien que ce nouveau périmètre comprenne 23,3 millions de lignes, l’impact sur le nombre de lignes éligibles au très haut débit devrait être plus modéré que celui observé lors de l’ouverture du VDSL2 le 1er octobre 2013 (les lignes en distribution indirecte étant en moyenne plus longues que les lignes en distribution directe) ».

Voici justement un état de la situation avant et après l'accès au VDSL2 des lignes en distributions indirecte :

VDSL2 ARCEP

Le changement n'est pas négligeable puisqu'on note tout de même « un gain de 5,8 points grâce à l'ouverture de cette technique sur l'ensemble des lignes de la boucle locale de cuivre d'Orange » note l'ARCEP, mais par rapport à des mesures prenant en compte le déploiement des opérateurs au 1er trimestre 2014.

On passe ainsi à 14,5 % des 30,8 millions de lignes cuivre, soit près de 4,45 millions. L'ARCEP ajoute au passage que « Orange dispose d’un mois pour compléter ses offres de gros afin d’y inclure le VDSL2. Dès la publication de ces nouvelles offres, les opérateurs disposeront d’un délai supplémentaire de trois mois pour préparer le lancement du VDSL2 sur le reste du territoire ».

L'autorité de régulation termine en précisant que « dans l'hypothèse où aucun contretemps ne viendrait retarder les dernières étapes nécessaires à l'introduction du VDSL2, cette technique pourrait être utilisée par les opérateurs sur l’ensemble du territoire au cours de l’automne 2014. Le calendrier de disponibilité commerciale des offres VDSL2 dépendra ensuite de la stratégie propre à chaque opérateur ».

Pour savoir si vous êtes éligibles, le test d'OVH est relativement complet et il a été mis à jour afin d'indiquer les lignes qui seront éligibles « en fin d'année ».


chargement
Chargement des commentaires...