La Californie autorise les paiements en crypto-monnaies

California dreamin' on such a crypto day 24
En bref
image dediée
Crédits : Tsokur/iStock/Thinkstock
Crypto-monnaie
Kevin Hottot

Jusqu'ici, en Californie, seule l'utilisation du dollar était explicitement autorisé par la loi pour effectuer un achat, laissant ainsi les utilisateurs de crypto-monnaies, clients comme commerçants, craindre des représailles du gouvernement de l'État. Une ordonnance signée du gouverneur Jerry Brown vient cependant de lever toute ambigüité et autorise désormais leur utilisation.

Bitcoin
Crédits : Tsokur/iStock/Thinkstock

Petit à petit, les crypto-monnaies font leur trou dans la vie quotidienne. Si ce n'est pas encore vraiment le cas en France, en Amérique du Nord, la situation évolue plutôt rapidement. Après le passage de la proposition de loi C-31 au Canada, règlementant les échanges de crypto-monnaies, c'est au tour de l'État de Californie de s'ouvrir un peu plus à ce nouveau moyen de paiement. 

L'agence Reuters rapporte ainsi que Jerry Brown, l'actuel gouverneur de Californie vient de faire passer une ordonnance autorisant explicitement l'utilisation de crypto-monnaies comme moyen de paiement au sein de l'État. Jusqu'ici, la loi ne reconnaissait que l'utilisation du dollar, et interdisait toute forme de commerce autrement que grâce à la monnaie américaine. 

Désormais, les commerçants peuvent donc accepter les paiements en bitcoins, litecoin, dogecoins et même en RonPaulCoin si cela les chante. Il est également question dans le nouveau texte des « monnaies communautaires », ces monnaies qui n'ont cours qu'entre personnes d'un même groupe, utilisées à l'échelle locale pour échanger biens et services, ainsi que des points de fidélité attribués par certaines enseignes, qui étaient jusqu'ici distribuées en toute illégalité.

Il reste à voir si cette initiative du gouverneur californien fera tache d'huile et amènera d'autres États à en faire de même. En France, il n'y a pour l'heure pas de cadre légal défini pour l'utilisation de Bitcoin et de ses dérivés, mais le gouvernement a promis de se pencher sur la question.


chargement
Chargement des commentaires...