Joe le corbeau : nouvelle tentative de blocage de Croah.fr

Croah et bannières 131
En bref
image dediée
Crédits : Crow par Danny Chapman (CC BY 2.0)
Justice
Marc Rees

Une nouvelle procédure de blocage sera examinée mercredi devant le TGI de Paris. Initiée par le journaliste, photographe et écrivain Jean-Claude Elfassi, elle vise le site de Joe le Corbeau, Croah.fr. Celui-ci vient d’assigner Joe le Corbeau (de son vrai nom Noël Gérard), mais également une ribambelle de fournisseurs d’accès : Orange, Bouygues Télécom, SFR, Free, Numericable et Darty Télécom.

assignation Croah.frassignation Croah.fr

Extraits de l'assignation

Le demandeur (qui diffuse l'assignation) considère que Joe le Corbeau, via Croah.fr et sa page Facebook, diffuse des articles « dont la teneur incite clairement à la haine raciale et antisémite ». Toujours selon cette assignation, cet « inconditionnel soutien » de Dieudonné et d’Alain Soral « appelle quotidiennement par les articles qu’il diffuse, à la violence et à la haine des juifs et d’Israël. »

« C’est ainsi, poursuit-il, que le 13 mai 2014 étaient diffusés sur le site Croah.fr, des propos clairement diffamatoires et injurieux à l’endroit de Monsieur Jean-Claude Elfassi, le qualifiant de « véritable rat d’égout uniquement bon à violer la vie privée des stars » ». Selon celui qui se prétend victime, ces propos servent « de prétexte à l’éditeur du site afin de relayer largement ses idées antisémites et antisionistes, mais également à permettre aux internautes de commenter les articles publiés ». Il considère encore qu’il s’agit là d’une injure publique. Fait agravant, l’article litigieux a été « vu par 13 826 personnes, aimés sur Facebook par 2,2k autres personnes et tweetés 32 fois. »

Un constat d’huissier a relevé la phrase selon laquelle « le sioniste Elfassi confirme sa haine de Dieudonné en toute impunité ». De même, l’intéressé se plaint de commentaires « diffamatoires et injurieux » à son égard (« Elfassi, c’est le degré zéro de la connaissance », « il n’y a pas un Africain qui va le lui mettre dans ce cul, ce rat ? », « Elfassi est un paparazzo de caniveau obsédé par Dieudonné sur lequel il vomit toute sa haine sans se soucier des lois auxquelles il n’est apparemment pas tenu de se plier », etc.)

Bloquer un site pour un article et des commentaires

Du coup, il demande à la justice, saisie par voie d’urgence, de mettre fin à ces faits qui portent selon lui, « atteinte à sa réputation », puisque ce journaliste a été reporter sur plusieurs chaines de TV et s’est orienté durant quatre ans vers la presse people.

Dans l’incapacité, selon lui, de contacter l’hébergeur du site et l’éditeur, il demande au TGI de Paris, statuant en référé, d’obliger Joe le Corbeau à supprimer d'une part le site Croah.fr dans son intégralité ou subsidiairement l’article en cause. Il réclame d'autre part des FAI le blocage du site par IP ou DNS de ce domaine. Fait notable, il demande un blocage sans limites de temps, donc jusqu’à l’infini.

Sur Croah.fr, Joe le Corbeau a rétorqué via un long texte afin de dénoncer cette assignation : « Jean-Claude Elfassi (…)n’est pas qu’un simple paparasite, il est également un soldat israélien en mission afin de nuire par tous les moyens, légaux ou illégaux, aux patriotes tels que Dieudonné, qu’il qualifie de « primate », que Soral qu’il qualifie de « nazi » , ou que Joe le Corbeau, qu’il qualifie de « petit gros dégueulasse au physique ingrat » ou encore de « gros porc » ». L’auteur poursuit : « Jean-Claude Elfassi conteste le fait d’avoir été qualifié de « gros rat d’égout » par le site Croah.fr du fait qu’à temps perdu, il dévoile de faux secrets sur la vie personnelle des citoyens « importants » » exemples à l’appui.

Le président du TGI de Paris tranchera mercredi par référé d’heure à heure la question soulevée (à 11h devant la 17e chambre). Il s’agira de savoir si la masse des arguments ciblant un (1) article et des commentaires permet de justifier du blocage de tout un site. Joe le Corbeau, Dieudonné et leur avocat, François Danglehant seront tous présents à l'audience.

Le précédent échec du blocage du site Croah.fr

Précisons que Joe le Corbeau a déjà évité une procédure de blocage intentée par Parquet, rejoint par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra). Le procureur avait justifié cette demande en raison du caractère « antisémite » de trois de ses sites, « car ils diffusent des textes et images répétant que le monde est aux mains d’un complot judéo-maçonnique, que les dirigeants français sont manipulés par un prétendu lobby juif et niant l’existence des crimes contre l’humanité commis au cours de la Seconde Guerre mondiale à l’encontre des juifs. »

Seul détail, ce professionnel du droit avait oublié de qualifier précisément les faits. Certes, il avait bien fourni des textes, photos en dénonçant leur « caractère ouvertement antisémite, répété dans différentes hypothèses, nationales ou internationales », mais sans plus de précisions. Un peu court ! Sa demande a été donc repoussée par le TGI de Toulouse puisque mis en cause, Joe le Corbeau n’a « pas été en mesure de présenter sa défense en sachant exactement l’infraction qui pouvait constituer un trouble et fonder le retrait ou l’interdiction d’accès » à chacun des contenus. Comme nous le révélions, le Parquet a fait appel de cette décision.


chargement
Chargement des commentaires...