Expedia accepte les paiements en bitcoins pour les réservations d'hôtel

Vivement que ce soit au tour d'Amazon 27
En bref
image dediée
Crypto-monnaie
Kevin Hottot

Si Bitcoin ne fait plus la une dans les médias maintenant que l'affaire Mt.Gox s'est fait oublier, la plus connue des crypto-monnaies continue de tracer sa route. Et elle peut désormais compter sur un nouvel allié : Expedia, le géant des voyages en ligne.

Il y a quelques mois, Bitcoin était à plus de 1 000 $ et disposait d'un écho important dans tous les médias, notamment en raison de la spectaculaire faillite de Mt.Gox, un site qui il fut un temps était la plus grande plateforme d'échange au monde. Si pour l'heure, 600 000 bitcoins disparus n'ont toujours pas été retrouvés (sur 800 000), la crypto-monnaie a su résister à cette tempête et vogue maintenant dans des eaux un peu plus calmes, avec un cours actuellement aux alentours de 635 $ / 470 €.

C'est dans ce contexte qu'Expedia.com, une des plus grandes agences de voyage en ligne au monde vient d'annoncer qu'elle accepte désormais les paiements en bitcoins pour le règlement de réservations d'hôtel, mais uniquement sur son site principal, aux États-Unis. Une expérimentation grandeur nature qui permettra à l'entreprise de voir s'il y a un intérêt pour elle à proposer ce moyen de paiement pour d'autres services, comme la réservation de billets d'avion par exemple. On peut aisément imaginer qu'en cas de succès, l'offre pourrait arriver sur d'autres sites du groupe, comme Hotels.com ou même ses versions locales, la société étant en partie associée à la SNCF en France par exemple.

Selon Expedia, ce mouvement n'a rien d'étonnant et fait tout simplement partie de sa stratégie pour faire croître l'entreprise. « Nous pensons qu'il y a un vrai potentiel de croissance pour Bitcoin en tant que monnaie. Nous le voyons maintenant comme quelque chose en pleine expansion et nous voulons faire partie de cela. Si vous regardez 14 ou 15 ans en arrière, PayPal était une chose très étrange dans le milieu du commerce électronique, et maintenant c'est devenu quelque chose de très commun », explique ainsi Michael Gulmann, vice-président d'Expedia à nos confrères de Bloomberg.

En pratique il faudra voir quelle part des réservations sera réglée  de la sorte, et pour l'instant rien ne dit qu'il sera très élevé. Si Coinbase, l'intermédiaire retenu par Expedia pour les transactions, n'est pas très bavard sur les volumes de paiements qu'il enregistre, Overstock, un autre de ses clients assure de son côté avoir enregistré 1,6 millions de dollars de commandes réglées via Bitcoin, entre le 9 janvier et le 27 mai 2014. Il s'attend à atteindre le chiffre de 15 à 20 millions de dollars d'ici la fin de l'année. À titre de comparaison, le chiffre d'affaires annuel d'Overstock était de 1,3 milliard de dollars en 2013, celui d'Expedia.com et de l'ensemble des sites du groupe s'établissait à 4,7 milliards de dollars.

Quoi qu'il en soit, cette annonce d'Expedia n'a semble-t-il pas eu d'impact positif immédiat sur la valeur du bitcoin. Il faudra voir si ce soutien renforcera sa position à plus long terme, et surtout si d'autres suivront.


chargement
Chargement des commentaires...