Oculus VR s'offre les services de l'ancien PDG de THQ

Crash Bandicoot s'exile 21
En bref
image dediée
Jeux video E3
Kevin Hottot

Depuis son rachat par Facebook, l'argent coule à flots chez Oculus VR, et ce ne sont visiblement pas les poursuites engagées par Zenimax qui refroidissent les ardeurs de la jeune pousse. La start-up vient en effet de s'offrir les services d'une recrue de choix en la personne de Jason Rubin, ex PDG de THQ et cofondateur du studio Naughty Dog.

 John Carmack Oculus VR Rift

Oculus VR ne connait pas la crise et la filliale de Facebook en profite pour poursuivre le renforcement de ses effectifs. Après avoir signalé l'arrivée d'une vingtaine de vétérans issus d'entreprises telles que ARM, NVIDIA, Valve, ou ZeniMax, la jeune pousse continue de nouvelle recrue et le dernier arrivant dispose lui aussi d'un CV bien fourni.

En effet, il est question de Jason Rubin. Si son nom ne vous dit rien, il s'agit d'une pointure dans le domaine du jeu vidéo. L'homme est l'un des cofondateurs du studio Naughty Dog, où il a supervisé le développement de nombreux titres, dont ceux de la série Crash Bandicoot ainsi que Jack & Daxter : The Precursor Legacy. Après avoir quitté le studio en 2004, il ne reprendra un rôle actif dans l'industrie qu'en 2012 en acceptant le poste de PDG de THQ, alors que l'éditeur était au bord du naufrage.

C'est à l'occasion de l'E3 qu'Oculus VR a officialisé l'arrivée du dirigeant en son sein, afin qu'il prenne le poste de « responsable mondial des studios de développement ». Il devrait donc avoir sous ses ordres des personnalités telles que Kenneth Scott, le directeur artistique de Halo 4, ou encore Laura Freyer, ex directrice générale du studio Epic Seattle.

Il est donc désormais certain que la start-up de Palmer Luckey ne se contentera pas de produire son casque de réalité virtuelle, et s'attaquera également à la création de contenus qui lui seront dédiés. Pour l'heure les plans exacts de la société ne sont pas connus, et le seul projet ayant été publiquement évoqué concerne la création d'un univers virtuel massivement multijoueur. La patience sera donc de mise avant d'en voir les premiers résultats pratiques.


chargement
Chargement des commentaires...