Avec Domains, Google se lance dans la vente de noms de domaine

Bientôt le .google a portée de tous ? 43
En bref
image dediée
Web
David Legrand

Si les hébergeurs traditionnels sont de plus en plus souvent en concurrence directe avec les géants du web, la dernière initiative de Google ne va sans doute pas leur plaire. En effet, la société veut désormais vendre directement des noms de domaine, un marché qu'elle estime certainement intéressant et juteux.

« Nos recherches ont démontré que 55 % des petites entreprises n'avaient toujours pas de nom de domaine. » Partant de ce constat, le « Bon Samaritain » Google a donc décidé de se lancer à corps perdu sur ce marché afin de convaincre les sociétés qu'une URL qui leur est propre est nécessaire. 

La société qui multiplie actuellement les initiatives en direction des petites entreprises se lance donc sur ce marché, et proposera donc d'acheter son propre nom de domaine, même les plus récents tels que les .guru et .photography. Une ouverture qui fait d'ailleurs exploser le marché ces derniers temps et sur laquelle Google compte sans doute pour se faire une place et devenir un acteur important du secteur.

Mais fournir un nom de domaine à une société est aussi le moyen de lui rendre un service et faciliter sa captivité sur d'autres. Dans la liste des fonctionnalités proposées, on retrouve ainsi Gmail avec la création de 100 adresses gratuites, la promesse de la création simplifiée de site, etc. On imagine très bien qu'à terme des solutions complètes à base de Google Apps seront de la partie, Google Domains n'étant actuellement qu'en bêta et accessible via des invitations uniquement.

Google Domains

Le géant de la recherche promet bien entendu une gestion simple, un support complet et un service fiable. Il permettra aussi de gérer des domaines transférés depuis un autre service. Pour autant, le tarif n'est mentionné nulle part pour le moment. Il sera sans doute intéressant d'analyser les réactions d'autres géants du secteur tels que Gandi ou OVH dans les heures à venir, afin de regarder si ces derniers voient en cette annonce une attaque directe, ou pas.


chargement
Chargement des commentaires...