Oculus VR recrute encore et picore chez ARM, NVIDIA, Valve, ZeniMax...

Il va falloir commencer à pousser les murs 23
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

Dans un billet publié sur son blog, Oculus VR a fait le point sur ses recrutements effectués depuis le mois de mars. La jeune pousse a visiblement su mettre à profit les millions investis par Facebook et lors de son tour de table précédent pour s'entourer de personnel très qualifié. La firme a notamment fait ses emplettes chez ARM, EA, Microsoft, NVIDIA, Valve, ZeniMax, etc.

Oculus VR Team

L'équipe d'Oculus VR, en plein brainstorming

Oculus VR accélère son processus de recrutement et s'entoure de vétérans

Depuis son rachat par Facebook, Oculus VR dispose de bien plus de moyens qu'auparavant pour développer son produit, et cela se remarque assez facilement lorsque l'on regarde de près ses derniers recrutements « médiatiques ». On se souviendra ainsi que depuis fin mars, elle a su attirer dans ses filets des grands noms tels que Michael Abrash, l'ex « monsieur réalité virtuelle » de Valve, Kenneth Scott, l'ancien directeur artistique de Halo 4, ou encore Adrian Wong, qui n'est autre qu'un des principaux ingénieurs ayant travaillé sur les Google Glass. 

 

En réalité, la firme ne s'est pas limitée à ces quelques recrutements, comme le montre la liste qu'elle vient de publier sur son blog. Celle-ci est d'ailleurs plutôt longue et il n'y est pas vraiment question de jeunes diplômés, mais plutôt de vétérans ayant déjà fait leurs preuves. 

 

Parmi les derniers arrivants, on notera la présence de Ian Field, présenté comme un des coinventeurs des puces Cortex-M chez ARM, de Cass Everitt, un architecte GPU en provenance de chez Nvidia, de Laura Fryer, anciennement directrice générale d'Epic Seattle et WarnerBros Seattle, deux studios de développement de jeux vidéo et encore de Brian Hook, présenté comme l'auteur original de l'API 3dfx Glide. Il est également question d'autres recrues provenant de chez ArenaNet, EA, id Software (une filiale de ZeniMax, avec qui Oculus VR est en procès), Microsoft, Valve, etc.

Des talents majoritairement issus de l'industrie vidéoludique

Si l'on regarde de près cette liste, on remarque que parmi les nouvelles têtes, nombreuses sont celles ayant fait carrière d'une façon ou d'une autre dans le domaine du jeu vidéo. Directeurs artistiques, développeurs, ingénieurs, responsables de studios... tout laisse à penser qu'Oculus VR cherche à monter son propre studio de développement afin de pousser ses titres sur sa plateforme.

Pour l'heure, le seul projet que la firme a abordé publiquement et pouvant profiter d'une telle main-d'œuvre concerne la création d'un univers virtuel permettant à terme regrouper plus d'un milliard d'utilisateurs, et relève encore de l'utopie selon Brendan Irbe, l'actuel PDG d'Oculus. Nul ne sait donc ce que l'entreprise prépare avec, mais nous ne devrions probablement pas tarder à le savoir.


chargement
Chargement des commentaires...