Mt.Gox : une théorie met en cause des bots dans la chute de la plateforme

Oh ben ça pour une surprise ! 34
En bref
image dediée
Crédits : Tsokur/iStock/Thinkstock
Crypto-monnaie
Kevin Hottot

Alors que le cours du Bitcoin est soudainement reparti à la hausse depuis quelques jours, après trois longues semaines de quasi-stabilité, une nouvelle théorie fait surface concernant les livres de comptes de la plateforme Mt.Gox. Des bots auraient tout simplement acheté environ 650 000 bitcoins dans des circonstances peu claires, soit exactement la somme manquant à l'entreprise.

 

Mark Karpeles Coindesk
Mark Karpéles, l'ancien PDG de Mt.Gox Crédits : Coindesk

Depuis quelques jours, le cours du bitcoin a connu une certaine embellie, passant de 440 dollars à plus de 565 dollars en une semaine, soit une hausse de près de 28 %. Si tout semble rose de ce point de vue-là, de nouvelles révélations viennent d'apparaître concernant la plateforme Mt.Gox, dont la faillite a provoqué un véritable séisme au sein de la petite communauté des amateurs de crypto-monnaies.

Sauvez « Willy »

Souvenez-vous, en mars dernier, une quantité importante de données issues d'un des serveurs personnels de Mark Karpéles, l'ancien PDG de Mt.Gox, étaient rendues publiques sur internet. Parmi tout ceci, pas moins de 3 Go de fichiers Excel renfermaient l'ensemble de l'historique des transactions effectuées sur la plateforme entre avril 2011 et novembre 2013. 

Rapidement, des membres de la communauté bitcoin ont remarqué que certains utilisateurs de la plateforme semblaient profiter d'avantages non-négligeables, comme le fait de pouvoir réaliser leurs transactions sans aucun frais. Après avoir étudié attentivement l'ensemble de l'historique disponible, quelques petits malins, restés anonymes, ont échafaudé une théorie, puis publié leurs découvertes sur ce blog, baptisé The Willy Report.

Si vous vous demandez qui peut bien être ce Willy, sachez qu'il n'est qu'un simple bot, probablement crée par Mt.Gox afin d'agir en permanence sur le cours du bitcoin. Willy réalise ses transactions à intervalles très réguliers et achète des milliers de bitcoins chaque jour, dans le plus parfait anonymat. 

À partir du 29 novembre 2013, Willy a acheté toutes les 5 à 10 minutes une somme aléatoire comprise entre 10 et 20 bitcoins, à un moment où le cours de la monnaie dépassait les 1000 dollars. Cependant, si le comportement de ce bot n'a été détecté qu'à ce moment-là par les utilisateurs de la plateforme, il semblerait qu'en réalité, la pratique remonte à un peu plus longtemps que cela.

Un bot aux poches très profondes

De nombreux utilisateurs aux comportements similaires à celui détecté en date du 29 novembre apparaissent déjà un peu plus tôt dans les tableaux ayant fuité. Dès le 27 septembre on retrouve d'autres utilisateurs, tous marqués avec un tag « ?? » achetant à intervalles de 5 à 10 minutes des sommes aléatoires en bitcoin allant de 1 à 1000 BTC selon la période. Chacun d'entre eux est actif pendant deux à dix jours, puis un autre bot vient prendre le relai avec d'autres identifiants, avec parfois quelques heures ou quelques jours de creux.

Willy bot Mt.Gox

Entre le 27 septembre et le 30 novembre, 49 utilisateurs différents se sont relayés. À chaque fois, la somme totale de leurs achats en dollars était un chiffre rond, en général 2,5 millions de dollars, à l'exception du dernier bot, pour lequel l'ensemble des données n'ont pu être récupérées. Au total en l'espace de trois mois, ces robots ont acheté 268 132,73 bitcoins, pour un montant de 111,77 millions de dollars. Sans jamais ne rien revendre.

« Markus », un autre utilisateur aux pratiques plus qu'étranges

Un autre utilisateur, que l'auteur du blog a baptisé « Markus », en hommage à Mark Karpéles, affiche lui aussi un profil plus qu'étrange. Premièrement, celui-ci ne paye jamais de frais de transaction, ce qui est plus qu'inhabituel. Deuxièmement, il est à l'origine d'échanges aux taux parfois délirants. 

En effet, cet utilisateur est capable de passer simultanément des dizaines de transactions dont le montant total est fixe, mais dont la contrepartie en bitcoins est très variable. Ainsi, le 3 mai 2013 à 6h49, il a pu passer des transactions pour des montants compris entre 0,02 et 50 bitcoins en ne payant à chaque fois que l'équivalent de 15,13 dollars.

Sur la seule journée du 2 juin, Markus a ainsi vendu 31 000 bitcoins pour un montant de 4 millions de dollars et a racheté 15 000 bitcoins dans la foulée à des taux complètement aléatoires. Le tout avec un impact non-négligeable sur le cours de la crypto-monnaie comme le montre le graphique ci-dessous : 

Cours MT.Gox 2/06/2013
Crédit : Bitcoin Charts Licence : CC BY-SA 3.0

Si vous n'êtes pas familiers avec ce type de graphique, les chandelles montrent l'évolution du cours du bitcoin, avec une échelle à droite. Les barres aux tons pastel indiquent les volumes d'échange avec l'échelle à gauche. On peut voir clairement qu'avant l'intervention de Markus, le cours est relativement stable et les échanges peu nombreux. La soudaine vente entre 8h et 9h du matin fait dévisser le cours, avant que Markus ne rachète une partie de son capital à moindre coût. Un mécanisme plutôt ingénieux.

Au total, Markus a ainsi acheté entre début mai et fin novembre plus de 335 000 bitcoins et en a revendu environ 37 500 pour plus de 4 millions de dollars. Il lui restait donc un solde au 30 novembre 2013 d'environ 300 000 bitcoins. Si l'on ajoute cette somme aux 270 000 achetés par Willy, le total fait près de 570 000 bitcoins. En supposant que chacun d'entre eux a continué son petit manège au même rythme, (environ 2000 BTC /jour) le total des bitcoins ainsi achetés atteindrait 650 000, soit exactement la somme manquant dans les caisses de Mt.Gox au moment de sa fermeture. Peut-être n'est-ce qu'une coïncidence.

L'action des bots avait une large influence sur le cours du Bitcoin

Sur la période allant d'avril à novembre 2013, le cours du bitcoin a connu une hausse effrénée, notamment pendant le mois de novembre, où le cours a fait plus que doubler pour se stabiliser autour des 1200 dollars sur Mt.Gox. 

Si l'on met en parallèle les graphiques du cours du bitcoin sur Mt.Gox avec l'activité de Willy, on peut assez facilement déduire que les deux sont intimement liés. Par exemple, sur le mois d'octobre 2013 on peut commencer à voir l'influence de Willy.

Mt.Gox Willy Octobre
Cours du bitcoin chez Mt.Gox en octobre 2013 Crédit : Bitcoin Charts Licence : CC BY-SA 3.0

Dans le cas présent, Willy était inactif entre le 1er et le 10 octobre. Il a ensuite commencé a acheter 1 à 50 bitcoins toutes les 5 à 10 minutes. Le 15 et le 22 octobre, il marquera des pauses d'au moins 12 heures avant de s'arrêter complètement entre le 24 et le 31 octobre.

Le bot reprend sa tâche à partir du 1er novembre et commence à augmenter la mise à compter du 5 en passant des ordres d'un montant compris entre 10 et 100 bitcoins jusqu'au 9 novembre où il prendra 48 heures de vacances. En l'espace de quelques jours, le cours du Bitcoin passe alors de 250 à 400 puis 300 dollars sur Mt.Gox.

Mt.Gox Willy Novembre 2013

Cours du bitcoin chez Mt.Gox en novembre 2013 Crédit : Bitcoin Charts Licence : CC BY-SA 3.0

 

Le bot poursuivra ensuite ses emplettes à un rythme plus soutenu, avec des montants pouvant atteindre ponctuellement 100 à 1000 bitcoins toutes les 5 à 10 minutes. Le cours enfle jusqu'à atteindre la barre des 1200 dollars le 28 novembre. À ce moment-là Willy revient à un rythme de 10 à 20 bitcoins par transaction. La suite tout le monde la connait, et le cours s'est effondré.

Qui se cache derrière ces bots ?

Une seule question subsiste à l'heure actuelle, l'identité de la personne pour qui ces bots travaillaient, et deux options semblent tenir la corde. Soit il s'agit d'une personne extérieure qui a profité d'un bug quelconque et profité d'un certain laxisme de la plateforme pour arriver à ses fins, voire d'un employé de Mt.Gox agissant à titre personnel, soit la plateforme a orchestré tout cela elle-même. Cette dernière solution est d'autant plus plausible que rappelons-le, les bots disposaient de privilèges plus qu'inhabituels.

Quoi qu'il en soit, si cette théorie ne permet pas de déterminer quelle est la cause de la chute de la plateforme, elle a le mérite de mettre en avant des faits plutôt étranges, comme l'activité des bots sur Mt.Gox et leur influence sur le cours du bitcoin. Une chose reste certaine, ces 650 000 bitcoins brassés par les bots ont bien atterri quelque part, et il sera plus qu'ardu de mettre la main dessus, d'autant que la somme n'a pas disparu à cause du prétendu bug de malléabilité.


chargement
Chargement des commentaires...